Réunions en anglais : les trucs à savoir

Contacter Commenter Site Web Page Web

Participer à une réunion dans sa langue maternelle n’est pas facile mais devoir prendre la parole une réunion en anglais est un challenge !

…que ce soit pour quelques minutes ou une plus longtemps. Voici quelques astuces pour vous préparer à l’exercice de la réunion en anglais.

-Comme pour toute réunion, évaluez d’abord les enjeux et facteurs de stress : Quel sera votre rôle dans cette réunion ? Animateur, intervenant parmi d’autres ou participant susceptible de prendre la parole au moment où il le souhaite ? Cette  question vous permettra  de relativiser ou non l’importance de votre intervention. Devant combien de personnes allez-vous devoir vous exprimer et pendant combien de temps ? Dans quel lieu allez-vous intervenir et est-il possible d’aller le visiter au préalable ? Quel est le degré d’importance de cette réunion ? Ces questions vous permettront de baliser le terrain pour pouvoir très vite vous concentrer sur ce que vous devrez dire en anglais.

-Essayez de savoir quels pays seront présents à la réunion. Si c’est une réunion internationale, il se peut que la majorité des intervenants ne soient pas anglophones, rassurant, non ? Chacun fera de son mieux pour s’exprimer en anglais, langue internationale, et tout le monde sera donc dans une situation de stress identique. Si c’est une réunion de « vrais anglophones » durant laquelle vous seul ou presque serez forcé à parler anglais, vos efforts seront appréciés. Personne n’exigera que vous soyez bilingue, juste que vous puissiez vous faire comprendre. En connaissant également les pays représentés dans une réunion, vous pourrez vous renseigner sur les règles de savoir-vivre indispensables pour faire bonne impression auprès de l’auditoire. Vous devrez  savoir comment interpréter le « oui » et le « non » selon les cultures, sans oublier leur rapport au temps et à la ponctualité.

Bien préparer sa réunion

-Préparez votre réunion à l’aide d’un livre spécialisé. Il existe des ouvrages spécifiques sur les réunions en anglais. Ces publications vous fourniront des pistes sur le plan des connaissances juridiques, analytiques et du vocabulaire à maîtriser pour bien communiquer lors d’une réunion en anglais.

-Si votre entreprise vous en donne la possibilité, participez à un stage spécial « réunions en anglais ». Vous y apprendrez à préparer une réunion, fixer un ordre du jour, savoir interrompre poliment un interlocuteur pour donner son point de vue. Ces ateliers abordent aussi le temps de questions, la conclusion de la réunion en anglais et la rédaction d’un compte-rendu.

-Si vous ne pouvez pas préparer votre réunion auprès de professionnels de l’anglais, vous pouvez toujours : demander à une personne bilingue de bien vouloir relire le contenu de votre intervention et  vous écouter la répéter d’abord avec votre texte, puis sans. Vous pouvez aussi vous enregistrer avant de pouvoir prendre conscience de votre prononciation, de votre débit de parole…

Pour finir, dites-vous bien que si on vous a sollicité pour intervenir dans une réunion en anglais, c’est parce que votre niveau de langue vous le permet. Faites-vous confiance !