Yves Bernelas : A.D.C.L Entraide répond à l’Orne Hebdo

Contacter Commenter Site Web
A.D.C.L Entraide répond à l'Orne Hebdo, ayant publié un article mensonger au sujet de Yves Bernelas. L'Orne Hebdo n'a pas supporté notre lettre ouverte adressée aux Autorités et aux Médias.

Je soussigné, Tony Bernelas, secrétaire A.D.C.L. Entraide, répond à l’Orne Hebdo, journal satirique.
M. David Guévart, ex-éditeur-rédacteur du journal l’Orne Hebdo, pro-catholique, aux ordres de l’Eglise catholique, a déclenché une polémique à l’encontre notre association et de son Président Yves Bernelas. David Guévart sous-entend que nous abusons, manipulons et escroquons, parce qu’il n’a pas supporté notre lettre ouverte de janvier 2010 communiquée aux Autorités françaises, Marocaines, aux Ambassades, aux Médias. Il a entrainé l’annulation des Concerts pour : “l’Appel à la Nouvelle Spiritualité productrice de la Réconciliation Juifs - Chrétiens - Musulmans, l’Appel à la Paix à Jérusalem, l’Appel au Conseil Mondial Humaniste, l’Appel au S.O.S. Catastrophes Monde”. Le 21/07/2010, j’ai déposé plainte contre M. David Guévart, au motif de : Discriminations - Diffamations publiques par voie de Presse - Atteinte à l’image et à la considération - Dénigrement - Incitation à la violence - Entrave et Atteinte à la Liberté d’Expression.

A vous de juger ce qui ne plait pas à David Guévart : Consultez la Lettre ouverte, avec liste des Destinataires sur http://www.adclentraide-proteste.com

Lettre ouverte ADCL Entraide

MISE AU POINT ET RÉPONSES AUX PROPOS MENSONGERS DU JOURNALISTE :

- A.D.C.L. Entraide “Une association inquiétante” : Parce qu’A.D.C.L. Entraide dénonce la corruption politique et religieuse, l’absence de solutions face aux crises, et qu’elle propose la création du Conseil Mondial Humaniste. M. David Guévart n’a aucun cas cherché à comprendre et à développer notre Lettre ouverte, il a rédigé un récit ignare, avec une analyse superficielle du Message que nous véhiculons, et, pour le comble, sans nous avoir rencontrés.

- “Un message aux relents sectaires non dissimulés” : Parce que le journaliste pro-catholique ne supporte pas que l’on attaque son Église. (Concernant cette accusation de “secte”, mon Père Yves Bernelas (Président A.D.C.L. Entraide) a obtenu un non-lieu du Parquet de Lisieux le 23/12/1997 suite à une mise en examen judiciaire, de par un dossier fabriqué autour d’une plaignante, laquelle a ensuite retiré sa plainte par lettre manuscrite. M. David Guévart est donc HORS-LA-LOI en attaquant une décision de Justice.)

- “L’ADFI (Association de défense des familles et de l’individu victimes de sectes), met en garde : “l’ADCL Entraide est connue de nos services. Ils sont très bien implantés à Lisieux”. “Beaucoup de personnes” se seraient estimées victimes d’arnaques et seraient venues se renseigner auprès de l’ADFI” : Qui sont ces personnes ? Et si elles existent, pourquoi ne saisissent-elles pas la Justice ?

- Pour l’ADFI, “A.D.C.L. Entraide n’est pas une secte, mais un mouvement dérivant” : Dérivant pour ceux qui ne se sont pas penchés sur l’objet de l’Appel à l’Union Juifs - Chrétiens - Musulmans, l’objet de la Spiritualité du Discernement, l’objet de l’Appel à la création du Conseil Mondial Humaniste.

- “Les organisateurs restent laconiques sur l’objectif : récolter de l’argent pour faire face aux grandes catastrophes” : L’objectif du concert n’était pas basé exclusivement sur la récolte d’argent pour faire face aux grandes catastrophes, car tous nos concerts ont été déficitaires, mais un support pour se faire entendre.

- “Pratiques de racolage” : Les milliers de personnes venues chaque année à nos concerts au Parc Expositions de Lisieux peuvent témoigner que personne ne les a jamais racolées.

- “Yves Bernelas est à la tête de nombreuses associations” : Yves Bernelas est à la tête d’une seule association, et de surcroît sous le poids des menaces - discriminations - censures.

- Yves Bernelas (Président A.D.C.L. Entraide) n’a jamais dit : “nous avons aussi besoin du soutien des people pour nous faire connaître” : Il s’agit du propos de M. Philippe Guermyet, un journaliste en recherche d’emploi, qui m’accompagnait.

- “L’histoire spirituelle de Yves Bernelas n’est pas saine. Pas sainte non plus” : Si David Guévart était un vrai Croyant, même pro-catholique, il aurait accepté une rencontre les yeux dans les yeux avant de juger - accuser - condamner.

- “L’annulation du concert montre à quel point l’association ADCL Entraide n’est pas à l’aise avec ses propres thèses” : L’annulation du concert, une décision responsable vis-à-vis du public, face aux menaces de mort et de barrage à l’entrée du parc des expositions, soulevées par M. David Guévart.

- Dans son article de presse, David Guévart se garde bien de mentionner qu’il disposait, depuis quatre mois, du contenu de la Lettre ouverte.

Conséquences : Annulation des Concerts pour la Paix Jérusalem, première date à Poitiers. En début d’année 2011, je relance l’organisation de concerts, tournée de 6 dates pour l’Appel à la Paix à Jérusalem. Mais, début mars, pour la première date prévue à Poitiers, sans aucune sollicitation de ma part, 3 organes de presse : “France Bleu Poitou avec M. Mathieu Darriet, France3 Poitou, Nouvelle République” lancent une campagne de discrimination - diffamation - discrédit visant à détruire le déroulement des concerts, ils s’appuient sur l’article de l’Orne Hebdo et des supposés « observateurs ». Le discrédit est total, provoquant les annulations de réservations, les concerts sont annulés.

Vidéo : Vatican / Yves Bernelas