Epinum.com : Traitement de l'épine calcanéenne

Contacter Commenter Site Web Page Web

Epical soulage et soigne l’épine calcanéenne, dite de Lenoir

Leader depuis près de cinq ans, la recherche des laboratoires Epinum a commencé il y a plus de sept ans. Son but: soulager et soigner l’épine calcanéenne appelée aussi épine de Lenoir. Cette recherche a abouti à la mise au point du système Epical: une crème et une huile.
La recherche Epinum est toujours active. Les laboratoires Epinum travaillent constamment à l’amélioration de sa crème Epical ainsi que ses performances, même si aujourd’hui, le confort grâce au traitement Epical est reconnu.

Qu’est-ce que l’épine calcanéenne ?

Cette excroissance du talon qui porte les noms barbares : épine calcanéenne ou épine du talon ou épine de Lenoir et d’autres encore, ne s’enflamme pas. Ce sont les tendons qui l’enserre qui eux s’enflamment. Comme la peau du talon est la plus épaisse du corps humain, permettre à un produit d’aller rencontrer les tendons, pose un problème très compliqué. Ensuite, il faut traiter l’inflammation mais pas trop vite. Puis les tendons vont de nouveau s’insérer autour de l’épine, mais resteront fragiles, ce qui explique que les exploits sportifs, les longues balades en forêt seront à régler avec le temps, mais pas trop vite.
Le choix des chaussures sera fondamental, et les tennis ou analogues, seront de rigueur.

En complément de la crème, les massages avec une huile seront importants. Pourquoi ?

Quand on a mal, on veut se protéger et on évite de s’appuyer sur la partie douloureuse ; on tourne son pied et on commence le développement inconscient d’une tendinite. Par les massages avec l’huile Epical, on entretient une grande souplesse des tendons et on évite ainsi les problèmes du futur.
Environ quinze jours après l’utilisation de la pommade, commencez à faire les exercices d’assouplissements des tendons.

Qu’est ce qui fait que l’on aura mal de nouveau ?

Souvent en marchant, on marche dans un trou ou sur un caillou ou encore le pied en porte à faux et c’est cet effort qui à nouveau descellera l’épine des tendons en faisant tout recommencer, la douleur, mal marcher, etc…