Vente de caviar 40% moins cher

Contacter Commenter
Depuis le 1er juillet dernier, c’est la surprise pour tous les clients qui viennent acheter une boîte de caviar chez Prunier : le prix du « Tradition » a baissé de 40%. Une heureuse nouvelle pour les amateurs, qui peuvent désormais s’offrir 125 grammes de caviar « Tradition » au prix de 185 €.

Caviar : Prunier baisse ses prix

Pour expliquer une baisse de prix si substantielle, retour sur le parcours d’une entreprise française innovante ayant décidé de franchir un tournant stratégique majeur.

En 1997, Pierre Bergé, amateur de caviar et futur propriétaire de la Maison Prunier, prend des parts dans la manufacture fondée par Laurent et Valérie Sabeau à Montpon Ménestrol, en Dordogne. Sur les bords de l’Isle, ce site accueille plusieurs bassins où l’on élève patiemment depuis le début des années 90 le plus précieux des poissons : l’esturgeon acipenser baeri.

En vingt ans, les connaissances en matière d’élevage d’esturgeons et production de caviar ont considérablement évolué. L’excellence actuelle du caviar Prunier résulte d’importants investissements réalisés tant dans la recherche que dans les moyens techniques et humains : forage des sols pour puiser une eau de source plus pure ; aménagement et multiplication des bassins pour prévoir le renouvellement des générations (au minimum sept ans) ; généralisation de l’échographie pour vérifier le remplissage des gonades ; formation du personnel, etc.

Depuis le rapprochement avec la société suisse Caviar House en 2004, la Manufacture Prunier n’a cessé de se développer afin de continuer à optimiser la qualité de ses produits et répondre à la demande grandissante de caviar. Prunier est en effet la seule maison à maîtriser son caviar de la production à la vente, et ce grâce au réseau de distribution du groupe Caviar House & Prunier, environ soixante points de vente dans le monde.

Aujourd’hui, le marché du caviar se trouve à la croisée des chemins : d’un côté, le caviar sauvage - russe ou iranien - est devenu une denrée extrêmement rare, donc inabordable ; de l’autre, le caviar d’élevage atteint un niveau de qualité exceptionnelle et bénéficie d’une capacité de production qui va encore croître. Ce contexte favorable, combiné à l’amortissement de ses investissements sur les vingt dernières années, a conduit Prunier à prendre une décision ambitieuse en baissant significativement le prix du caviar « Tradition », qui représente 45% de sa production totale.

La volonté de cette maison fondée en 1872 ? Faire découvrir le caviar à une nouvelle clientèle, plus jeune et plus large. Ce qui n’est pas sans rappeler la vision d’Emile Prunier, qui avait conçu le restaurant de l’avenue Victor Hugo comme un haut lieu de partage et de fête, où pendant les Années Folles, caviar, huîtres et champagne étaient allègrement dégustés midi et soir.

Nicolas Barruyer et Alexandre Fauché, directeurs des établissements Prunier, précisent « Jusqu’à présent, le caviar était réservé soit à une clientèle privilégiée, soit à des occasions exceptionnelles. Avec cette annonce, nous espérons que le caviar fera son grand retour sur les tables et deviendra un plaisir abordable, qui sera savouré dans un esprit de partage et de convivialité ». Et l’œil complice, ils rajoutent « Quand on est invité chez ses amis, on apporte souvent une bouteille de champagne ; maintenant on pourra offrir du caviar ».

Quelques chiffres

1991 début de l’élevage d’esturgeons par Laurent et Valérie Sabeau

1994 production-test de 40 kg de caviar

2001 Pierre Bergé devient propriétaire de la maison Prunier et de la manufacture de Montpon Ménestrol

2004 fusion entre Prunier et Caviar House

2005 production de 3,5 tonnes de caviar

2010 baisse du prix du caviar « Tradition »

2010 production de 5 tonnes de caviar

185 € prix de la boîte de 125 grammes de caviar « Tradition » Prunier

1415 € prix au kilo du caviar « Tradition » Prunier

www.prunier.com

Un commentaire à “Caviar : Prunier baisse ses prix de -40% sur son caviar Tradition” - Cliquez-ici pour commenter.

  1. Heureuse initiative pour le caviar puisqu’elle va dans le sens d’une moralisation de ce qui était considéré par certains comme une sorte de droit de rente!

    Les investissements de la filière du caviar sont amortis, la concurrence chinoise arrive = le marché doit s’adapter!