Energies renouvelables et transport routier: la France révolutionne ses routes

Contacter Commenter Site Web
En France 1000 kms de rue seront recouverts avec des panneaux photovoltaïques. Un projet qu'il révolutionnera aussi les habitudes du transport véhicules.

La puissance de l’énergie renouvelable au service des infrastructures. Avec cette intention la France se prépare à révolutionner l’utilisation des rues et le guide d’automobilistes et transporteurs, en utilisant les potentialités énormes du photovoltaïque. Dans les mois derniers le gouvernement français a approuvé le projet “Wattway Panels”, consistant dans le pavage de 1000 Kms de rue avec des panneaux photovoltaïques en mesure de fournir énergie électrique.

Un projet né grâce à l’initiative de la société Colas, spécialisée dans le pavage routier, et INES - l’institut Nationale de l’Énergie Solaire, présenté avec succès l’an dernier au Salon de l’efficacité de Paris, et qu’il est considéré très important par les préposés aux travaux pour le développement de l’économie qui respecte l’environnement. Le Wattway Panels prévoit l’application sur rue de panneaux photovoltaïques composée par une résine en silicium polycristallin, épais dès que 7 mm qu’ils sont aptes à absorber lumière solaire. Malgré leur petite épaisseur, ils sont hautement résistants et parfaitement aptes au passage de tous les moyens de transport, des voitures aux camions les plus lourds. Leur application, en outré, est très simple, parce qu’il ne demande aucune action structurale, mais une opération de collage.

La première expérimentation a eu lieu dans le Département du Vandea (avec un financement total de 160.000 euro), où les panneaux, installés dans l’aire de stationnement du centre sportif-culturel VENDESPACE près La–Roche-sur-Yon, alimentent une borne de recharge pour véhicules électriques.

L’objectif principal du Wattway, évidemment, est de fournir énergie sans impact sur l’environnement. Il est prévu, en fait,  que le pavage d’une route de 1000 kms sera adaptée à fournir énergie propre à 5 millions de familles, c’est-à-dire le 8% de la population française entière. Le secteur du transport voiture est très intéressé à ce projet et il est prêt à parier soit sur sa durabilité, parce que la consistance de la résine qui recouvre les plaques, résistant et pas glissante, il ne compromettent pas la viabilité des véhicules, soit sur les avantages économiques qui dérivent entendus comme indépendance énergétique.

Pour en savoir plus :

http://www.transportdevoitures.fr

Contact presse :

A. Farucci

a.farucci@deslab.it

08 83 02 11 23