Rentrée en fanfare pour la littérature érotique !...

Contacter Commenter Site Web Page Web
Longtemps considéreé comme marginale et réservée aux seuls initiés, l'edition érotique repart à la conquête de ses lettres de noblesse en signant de beaux succès en terme de ventes de romans en librairie.

Les histoires érotiques des Editions Blanche et Tabou Editions en avant-première sur Histoires-libertines.com

En plus de ces  succès , la littérature érotique brille aussi en réussissant à allier edition web et edition papier. En effet, 2 acteurs majeurs du secteur que sont les Editions Blanche et Tabou Editions viennent de conclure un partenariat innovant avec le jeune site consacré aux histoires erotiques, Histoires-libertines.com.

Histoires-libertines.com est un webzine de charme qui propose aux internautes majeurs et avertis une sélection des meilleures histoires de sexe, des interviews de libertins, de stars du X et des confessions intimes.

Un partenariat pour lever le voile sur la littérature érotique

Le partenariat conclut est simple : régulièrement (une à 2 fois par mois), un extrait d’un nouveau roman est publié sur le site en avant première et en exclusivité. Chaque extrait sera accompagné d’un resumé de l’ouvrage, d’une presentation de l’auteur et d’un lien renvoyant vers la page de l’oeuvre sur le site d’un libraire en ligne.

Grâce à ce partenariat, les éditeurs peuvent communiquer à peu de frais auprès de clients potentiels mais aussi ils peuvent avoir des retours sur le roman et la manière dont il est apprécié. Sur le plus long terme, cela permettra de stimuler les ventes de manière significative.

Pour Histoires-libertines.com, l’objectif est de proposer un contenu de qualité et exclusif afin de satisfaire et fidéliser ses lecteurs.

Par le passé des partenariats avaient été conclus entre maisons d’edition et blogs dédiés à la littérature. Mais l’intérêt s’est vite montré limité puisqu’il n’y avait aucune incidence sur les ventes. Les oeuvres étaient surtout critiquées et commentées par des personnes qui avaient déjà achetées le roman.

Gageons qu’à moyen terme, ce partenariat se révélera gagnant et qu’il prouvera que papier et web sont complémentaires .