La pilule du lendemain, la solution aux moments de crises

Contacter Commenter Site Web Page Web

La pilule du lendemain : y penser au cas où…

Vous ne connaissez peut être pas encore l’histoire de la pilule du lendemain, vous ne la connaitrez peut être jamais car vous devez faire partie de ces petites chanceuses qui ont toujours le contrôle de la situation. Mais pour toutes les autres, l’histoire de la pilule du lendemain est une autre histoire, une longue histoire, une histoire du passée mais qu’il faut connaitre, « au cas où » on se retrouverait dans une situation de crise.

La pilule du lendemain ou des heures qui suivent…

Les heures qui suivent le moment fatidique ou on se rend compte que l’on a oublié sa pilule, quelle a été prise avec trop de retard, que le patch s’est détaché ou que le préservatifs à cédé, ou pire, qu’il n’y avait aucune contraception de toute sorte, tout court.

Dans toute sorte de moment d’affolement, de crise, de perte de mémoire ou la situation s’aggrave, il faut avoir le reflexe qui peut vous sortir rapidement de cette galère. D’où l’importance de connaitre l’histoire de la pilule du lendemain, car à ce moment de votre vie, vous serez quoi faire.

H+1 après la « Oops situation »

Et par « Oops situation » entendez rapport sexuel à risque de grossesse. Dans l’idéal il faut prendre la pilule du lendemain le plus tôt possible après le rapport, même si ces pilules ont de bons résultats de protection jusqu’à 48h à 72h après le rapport, mais pour être protégée au mieux, mieux vaut la prendre le plus tôt possible.

Deux solutions : Se rendre directement chez son médecin ou pharmacien pour acheter la pilule du lendemain. Un court questionnaire sera procédé par le représentant de santé afin de s’assurer que vous n’êtes pas enceinte et qu’il n’est pas trop tard pour prendre la pilule du lendemain.

Pensez à acheter la pilule du lendemain en ligne afin de pouvoir gérer la « oops situation »…