Naissance de l'Association des Psychanalystes Européens

Contacter Commenter Site Web Page Web

De la récente scission au sein de l’AEP est née l’Association des Psychanalystes Européens

Y adhèrent, entre autres, Jean Luc Maxence (ex directeur du centre Didro de paris et directeur de la revue Les Cahiers du Sens), Michel Cazenave (directeur de transmission a France Culture), Giorgio Antonucci ( ex chef de services psychiatriques et collaborateur de Franco Basaglia), Maira D’Oronzo (directrice du Centre de Relations Humaines de Bologne), Nicola Velotti (psychanalyste de Naples), Paul Duponchel (président de l’Association Noodrome, Montpellier), Giovanni Allotta (Psychanalyste de Trieste), Emilio Lucchini (psychanalyste de Vérone), Domenico Mustone (psychanalyste de Novara)…

Cette Association reprend la vocation originaire dont l’AEP s’était dèturnée : la défense de la psychanalyse comme science de l’inconscient en Europe, particulièrement en France et en Italie, veiller afin qu’elle ne glisse dans le chaudron des psychothérapies, de la médecine ou du counseling, opération qui en décrétrait simplement la fin en produisant une grave perte autant sur le plan clinique que culturel.