Récupération d'eau de pluie : moins d'avantages fiscaux en 2012

Contacter Commenter Site Web Page Web
La loi de finance rectificative a revu à la baisse les aides accordées pour l'installation d'un système de récupération d'eau de pluie pour l'année 2012.

Aqualogic compense la baisse des aides fiscales

Pour les ménages, la baisse des aides fiscales accordées pour installer un récupérateur d’eau de pluie entraînera un surcoût de 8.5% sur le prix total du système. Alors que la généralisation de l’utilisation de systèmes de collecte des eaux pluviales est un enjeu majeur pour une meilleure gestion des ressources en eau, ce nouveau coup de rabot risque d’en freiner le développement.

C’est pourquoi Aqualogic a décidé d’agir en proposant une réduction de 8.5% sur le prix des cuves Ondines et Sirènes, pour toute commande passée entre le 7 Janvier 2012 et le 15 Février 2012 (détails et conditions de l’offre sur notre site Web).

Le point sur la fiscalité de l’eau de pluie

Bien que les montants alloués aient été diminués, la récupération d’eau de pluie bénéficie toujours d’une fiscalité avantageuse :

  • Elle donne droit, sous certaines conditions, à un crédit d’impôt, qui passe de 22% en 2011 à 15% en 2012
  • Le taux de T.V.A. appliqué est réduit. Il sera de 7% en 2012 contre 5.5% en 2011
  • Des aides régionales sont également proposées selon les régions

Pour bénéficier de ces avantages fiscaux, il est nécessaire de faire installer son collecteur d’eau de pluie par un professionnel.

A propos d’Aqualogic

Aqualogic propose une gamme de récupérateurs d’eau de pluie de 500 à 15 000 Litres permettant d’alimenter l’extérieur et l’intérieur de la maison. Les particuliers et les professionnels peuvent ainsi faire des économies importantes sur leur facture d’eau tout en faisant un geste pour l’environnement. Le système Aqualogic, breveté, permet de récupérer de grandes quantités d’eau sans travaux de terrassement. Il est anti-gel et anti-croupissement, et ses équipements auxiliaires sont alimentés par un panneau solaire pour un respect total de l’environnement.

Contact : Nathalie Zimmermann,