ARKOD Ingénierie présente la ville intelligente

Contacter Commenter Site Web

Kayodé Osséni, 5 décembre 2013

« La forte majorité de la population mondiale vivra en zone urbaine à l’ horizon 2020. Il faut se préparer aux contraintes énergétiques et environnementales qui vont émerger en repensant la ville et en faisant appel à des infrastructures intelligentes » a déclaré Kayode Osseni, fondateur de Arkod Ingénierie lors de sa présentation sur l’ avenir de la « Ville Intelligente », dans le cadre de la Conférence Pollutec 2013. Seulement 50 % de la population vit aujourd’ hui en zone urbaine, mais les Nations Unies prévoient que les villes abriteront 70 % d’ entre nous à l’ horizon 2020.

Les problématiques d’ approvisionnement, de gestion des déchets, d’ émissions de gaz à effets de serre et l’ apparition de nouvelles formes de déséquilibres socio-environnementaux doivent être anticipées dès maintenant, a expliqué Kayode Osseni. Arkod Ingénierie, société spécialisée dans les enjeux de la mutation écologique, entrevoit une forte croissance des besoins, notamment numériques, liés aux villes intelligentes : ces nouvelles « smart cities » qui savent gérer de manière durable les besoins énergétiques, les bâtiments, les équipements collectifs, ainsi que les transports publics, devraient générer un investissement cumulé de 108 milliards de dollars en infrastructures intelligentes, pour la période 2010-2020.

Arkod Ingénierie fondée en 2011 a pour mission la recherche et le développement de solutions environnementales innovantes. Elle met son expertise au service de l’ accompagnement des collectivités locales comme des entreprises, dans une quête commune : mieux vivre ensemble l’ espace urbain de demain.