Le détecteur d’orages ATSTORMv2 surveille l’un des bâtiments les plus emblématiques de construction récente : Marina Bay Sands à Singapour

Contacter Commenter Site Web Page Web

Sur une terrasse aux dimensions énormes, ouverte et publique, à 200 mètres de hauteur et dans une zone à forte densité de coups de foudre, il est essentiel de détecter les orages avec la plus grande fiabilité.

Le bâtiment Marina Bay Sands à Singapour est l’un des plus spectaculaires et des plus connus de l’architecture récente : trois tours de plus de 50 étages qui supportent sur elles une structure impressionnante de 340 m de long et plus d’un hectare de surface. Sur cette couverture, en plein air, se trouve la piscine la plus élevée du monde, ainsi que des discothèques, des restaurants et des jardins. La piscine peut accueillir à elle seule jusqu’à près de 4000 personnes.

Avec de telles caractéristiques, la détection d’orages est essentielle. Même si la protection externe est correcte, il est extrêmement dangereux de rester sur la terrasse pendant un orage électrique et encore plus de rester dans la piscine. Il est également important de réduire les fausses alarmes au minimum car le bâtiment est un complexe de loisirs où la terrasse représente l’une des attractions principales.

Ces circonstances ont conduit la société responsable de ce bâtiment à installer un détecteur d’orages ATSTORMv2, car il est entièrement électronique et sans parties mobiles qui pourraient s’obstruer ou s’endommager. Il détecte les orages avant même que ne se produisent les premières décharges électriques qui pourraient atteindre l’édifice étant donnée son hauteur élevée. De plus, le détecteur ATSTORMv2 est conçu pour analyser les mesures de champ électrostatique, en minimisant le plus possible les fausses alarmes, étant par conséquent idéal pour indiquer à quels moments la terrasse doit être évacuée pour la sécurité des personnes qui l’occupent.