Zoom sur le clap de cinéma, l’accessoire phare du 7ème art

Contacter Commenter Site Web Page Web
Réalisateurs, cinéphiles et amateurs du 7ème art le festival de Cannes est pour bientôt. Cinéboutique.fr effectue pour vous un zoom sur le clap cinéma, l'accessoire le plus représentatif de cet événement.

Pour le 66ème festival de Cannes, Cinéboutique effectue un zoom sur l’accessoire de cinéma phare du 7ème art
Réalisateurs, cinéphiles et amateurs du 7ème art le festival de Cannes est pour bientôt. Cinéboutique.fr effectue pour vous un zoom sur le clap de cinéma, l’accessoire le plus représentatif de cet événement.

Le clap : d’où vient son nom ?

Une question facile… Quant vous l’actionnez, le bruit produit est … « clap » c’est donc tout naturellement que l’on à nommé cet accessoire « clap de cinéma ». En France on l’appel aussi clapette, et les anglais utilisent le terme clapper mais tous sont d’accords pour dire que « clap » est plus facile.

Clap de cinéma à quoi sers-tu ?

Le clap de cinéma est l’accessoire essentiel pour annonce le début d’enregistrement d’une scène. Quand une prise commence, après les traditionnels « moteur… ça tourne », le clapman (personne responsable du clap) annonce les numéros de séquence, plan et prise son puis rabat la claquette. Le claquement du clap donne un repère sonore aux monteurs vidéo qui peuvent ainsi synchroniser image et son.
Il permet également de synchroniser les différentes caméras lorsque l’on tourne en multicam.
Dans la tradition française, c’est le machiniste qui s’occupe de la claquette, aux Etats-Unis c’est le deuxième assistant opérateur qui tient ce rôle.

Comment remplir un clap de cinéma ?

Sur un clap de cinéma est toujours renseigné :

  • le titre du film
  • le nom du réalisateur
  • le caméraman ou le directeur photo
  • le numéro de séquence, plan et son

D’autres détails peuvent ensuite être renseignés. L’effet (jour, nuit, intérieur, extérieur..), les angles, les conditions etc etc.
Petite astuce : préférez aux claps de cinémas noirs les claps de cinémas blancs en plexiglass. Facilement marquable, lisible et effaçable ils vous feront gagner un temps précieux. Se sont également les claps cinémas choisis par les séries « Bref » et « Plus belle la Vie » chez Cinéboutique. (https://www.facebook.com/media/set/?set=a.401392403255813.91057.248511465210575).

Clap ouvert, clap fermé, clap de fin qu’est ce que c’est ?

En France la pratique courante est l’utilisation du « clap ouvert ». Au moment où le réalisateur lance son « ça tourne …» le clapman présente à la caméra une clapette ouverte, annonce la séquence la prise et le son, clap rapidement puis rouvre la clapette.
Les monteurs vidéo ont ainsi l’image exacte correspondant au son du clap et peuvent plus facilement synchroniser image et son.

La pratique Hollywoodienne, reprise à l’internationale, présente un clap ouvert à la caméra, fait ses annonces et effectue un clap final. Cette méthode amène un repérage plus facile du clap mais une précision moindre quand à l’image exacte à synchroniser avec le son.

Enfin le clap de fin est le clap terminant une action. Il doit être présenté à l’envers, pour faciliter la synchronisation des rushs en postproduction.
Il peut être utilisé lorsque qu’il est impossible d’effectuer un clap de début (limite de pellicule, impossibilité d’accès au lieu par le clapman …).

Astuce : Pour un clap de fin, afin d’économiser la pellicule image, effectuez le clap avant de faire les annonces au son, le cameraman pourra alors couper la caméra pendant que les séquences, scènes et prises sons seront annoncées à la magnétique, moins coûteuse.

Vous voici donc paré à la réalisation d’un film bien clapé. Ne reste plus qu’à acheter un bon clap de cinéma, une chaise de réalisateur et autres accessoires de cinéma. Et tout ça c’est chez cinéboutique.com/fr