Éviter le vol de voiture et les arnaques

Contacter Commenter Site Web
Cet article vous donnera quelques bons conseils pour éviter de vous faire avoir lors de l'achat d'un véhicule d'occasion. Attention aux voitures volées!

Bien que l’achat d’un véhicule d’occasion vous permette de réaliser des économies considérables, bien des pièges existent pour les acheteurs mal avisés. Grâce au web ou aux conseils d’un expert, il est au moins possible d’éviter d’acheter un citron.

Éviter les « offres miracles »

En France comme ailleurs, rares sont les vendeurs qui aiment sciemment se faire rouler. Si vous tombez lors de vos recherches sur une voiture se vendant quelques milliers d’euros sous sa valeur marchande habituelle, ne présumez pas que son propriétaire ne s’y connaît tout simplement pas en voitures! Il tente sans doute plutôt de se débarrasser du véhicule, ce qui ne veut pas nécessairement pas dire qu’il a simplement des problèmes d’argent. Il y a de fortes chances que ce soit une voiture volée ou encore accidentée.

Ne jamais procéder par transfert d’argent

Le vendeur vous demande de transférer les fonds via Western Union? C’est pour vous un deuxième signal d’alarme. Sous le couvert d’un tel service, ils sont protégés contre les vérifications d’identité que vous pourriez tenter de faire à leur encontre. De toute façon, Western Union précise déjà dans sa politique qu’il est interdit de régler l’achat d’un bien par transfert : c’est signe que la compagnie considère elle-même que c’est trop risqué.

Ne payez jamais d’acompte

L’achat d’un véhicule en ligne, sans rencontrer le vendeur, présente certains risques supplémentaires. Certains « professionnels » demanderont qu’on leur verse jusqu’à 30% du montant de la facture, histoire par exemple de payer pour la livraison du véhicule. Réfléchissez un instant : comment ferez-vous, si la personne disparaît de la circulation, pour récupérer le montant de l’acompte? Refusez ce mode de transaction.

Demander un certificat de non-gage

Le certificat de non-gage, c’est un petit truc qui est utile pour prouver que le véhicule ne fait pas l’objet d’un gage ou encore d’une opposition au transfert de carte grise. Il est essentiel pour faire immatriculer une voiture ou une moto en France; donc, si le vendeur ne l’a pas en sa possession, ce n’ai clairement pas un bon signe. Merci à http://www.commentcamarche.net/forum/affich-15469467-comment-savoir-s-il-sagit-d-une-voiture-volee pour le petit truc sur ce sujet.

Vérifier le numéro de série

Le numéro de série de la voiture que vous souhaitez acheter doit être le même que celui qui est inscrit sur le châssis! Assurez-vous qu’aucune trace de coup ne soit visible sur la surface : certains faussaires frapperont un faux numéro de série sur la voiture afin de rendre leur arnaque plus crédible.

Vérifier l’histoire d’entretien de la voiture

Ne prenez surtout pas le risque d’acheter une voiture qui aura été très mal entretenue tout au long de sa première vie! En vérifiant le carnet d’entretien, vous pourrez voir si les changements d’huile et les autres traitements ont bien été respectés. Si le vendeur ne peut vous le fournir, demandez au minimum les factures de réparations et d’entretien… à défaut de quoi vous l’enverrez au diable et vous passerez à un autre appel. Généralement, si vous achetez la voiture auprès d’un concessionnaire de voitures usagées, celle-ci aura été remise en bon état… mais n’espérez pas la même chose d’un particulier.

Les deux jeux de clés

Voici une autre astuce rapide pour vous assurer que le vendeur ne se moque pas de vous : possède-t-il les deux jeux de clés originaux? Si l’une d’entre elles semble avoir été produite dans une serrurerie, faites donc des vérifications supplémentaires : peut-être que la personne qui s’est fait voler la voiture a gardé le premier jeu!

Essayez le véhicule

En aucun cas vous devriez accepter d’acheter une voiture que vous n’avez pas pu essayer avant l’achat. Aucune excuse fournie par le vendeur ne peut justifier une telle chose! Il se peut très bien que celui-ci essaie d’éviter que vous découvriez des problèmes mécaniques, qui se déclencheraient par exemple si vous tournez le volant un peu trop à gauche ou encore si vous roulez plus rapidement que 50 kilomètres à l’heure… en bref, des trucs que vous souhaitez éviter.

Reconnaître une voiture accidentée

Ah, la fameuse voiture accidentée, qui donne tant de cauchemars à ses acheteurs. Il n’y a malheureusement pas beaucoup de méthodes miracles pour réussir à la reconnaître. Faites au moins très attention afin de remarquer si la voiture a été repeinte : c’est un bon indicateur qu’elle a été impliquée dans un accident de la route. Si le fonctionnement d’un élément précis de la voiture vous fait douter, par exemple une portière qui grince beaucoup trop ou encore des charnières qui ont un jeu excessif, ce n’est pas bon signe. Enfin, les traces de corrosion sur la carrosserie de la voiture peuvent laisser croire, s’il s’agit d’une voiture assez récente, que le travail de réparation de la carrosserie n’a pas été bien fait (donc qu’il y a eu un accident).