A propos des verres correcteurs filtrants

Contacter Commenter Site Web Page Web

Actuellement, les lunettes de vue peuvent aussi filtrer intégralement les rayons solaires nuisibles pour les yeux.

Ce traitement ne modifiera en rien les corrections prescrites par l’ophtalmologue mais au contraire, améliorera la qualité de la vue. On peut distinguer trois types de verres correcteurs filtrants sur le marché : les photochromiques, les polarisants et les solaires.

Les verres correcteurs photochromiques

Les verres correcteurs photochromiques changent de couleur au gré de la luminosité. Ils seront particulièrement recommandés  chez les personnes portant des lunettes progressives. Les  verres s’éclairciront lorsque la lumière vive sera faible et deviendront plus sombres à l’extérieur face aux rayons solaires. Le seul hic avec les verres correcteurs photochromiques est qu’ils sont particulièrement sensibles à la température.

Les verres correcteurs polarisants

Le port de lunettes munies de verres correcteurs polarisants est conseillé aux personnes appelées à rester pendant un bon bout de temps sur une surface claire : neige, étendue d’eau, gazon, sable, etc. En effet, les rayons solaires reflétés par ces plans risquent d’éblouir la vision et causer beaucoup de dégâts. Grâce aux verres correcteurs polarisants, les contrastes, le relief et les couleurs seront plus faciles à percevoir.

Les verres correcteurs solaires

Les verres correcteurs solaires n’ont plus aucun secret pour les personnes habituées à porter des lunettes de soleil de marque. Ils fonctionnent sur le même principe sauf que les premiers ont été spécialement conçus pour corriger les problèmes oculaires du propriétaire. Plus les montures seront larges, plus le champ visuel sera étendu. Le niveau d’indice de protection des verres filtrants dépendra de l’activité menée par les porteurs. Les verres correcteurs solaires subissent souvent un traitement antireflet afin d’améliorer le confort.