Alexandre Turpault, le linge de maison de luxe : beau et bio !

Contacter Commenter Site Web

Du linge de lit bio, j’en raffole !

Depuis 1847, la marque Alexandre Turpault est spécialisé dans le linge de maison de luxe, notamment en linge de lit, linge de table et linge de bain, afin de s’inviter dans toutes les pièces de votre intérieur.

A cet effet, et pour procurer des produits d’une qualité irréprochable, Alexandre Turpault s’est spécialisé dans les matériaux nobles, comme le lin, le satin de coton, la percale de coton et le métis (composé à 48% de lin et à 52% de coton), comme le cache sommier luxe.

Le lin est une plante annuelle à la culture délicate.

En effet, le plant de lin pousse en « 100 jours », ce qui est une période assez courte et peut rendre difficile toute tentative de « rattrapage » dans le cas d’un incident climatique ou autre. De plus, le lin est une plante qui consomme beaucoup des matières organiques du sol dans laquelle elle est plantée, ce qui impose une rotation sur les différentes parcelles très lentes : il faut compter au minimum cinq à six ans entre deux cultures de lin sur une même parcelle.

La France est le principal pays d’Europe à cultiver le lin textile, essentiellement en Flandres, en Normandie, en Picardie, et Bretagne et dans le Pas de Calais. Le plant de lin fibre (utilisé pour l’industrie textile) connaît un renouveau impressionnant puisqu’en effet, de 2002 à 2007, ses surfaces cultivées sont passées de 30000 à 60000 hectares en France.

Un label, un gage de qualité et de satisfaction

Ainsi, le linge de lit en lin Alexandre Turpault est agréé par le label européen Masters of Linen, qui garantit la qualité du lin utilisé pour tisser nos produits. C’est ainsi le gage de la satisfaction du consommateur, charmé par notre lin BIO.

Le Lin est une matière naturelle, noble, durable et résistante, à la fois antibactérienne et hypoallergénique. C’est une fibre naturelle, appréciée par les consommateurs car elle ne se déforme et ne peluche pas. Cultivé sans pesticides, le lin Alexandre Turpault participe au développement durable.

Les fibres de lin ont d’abord été utilisées par l’Homme pour produire de l’huile, puis, plus tard, pour des vêtements et des objets utilitaires, en tant que textile, au moment où apparaissait également la poterie, pendant la période néolithique.

Le lin était notamment utilisé pour les bandelettes qui recouvraient le corps des momies, dans l’Égypte Antique, et n’a été introduit en Europe qu’il y a 2000 ans. On estime que ses premières utilisations en tant que fibre textile datent d’il y a plus de 36000 ans.

Le lin régule la température entre le corps et le drap lin;, tout en étant extrêmement confortable. C’est une matière facile d’entretien, qui s’embellit au fur et à mesure des lavages, pour être de plus en plus souple, lumineux et beau.