Les 14 jardins du Chateau du Rivau ouvrent bientôt leurs portes

Contacter Commenter Site Web Page Web
Chateau de la Loire avec des jardins de conte de fée, au chateau du Rivau, la botanique va avec le patrimoine autour de Tours et de Chinon cette année. Ouverture le 1er Avril 2012.

Découvrez les jardins du château du Rivau, une visite pour toute la famille

En Val de Loire, à 10 minutes de Chinon, les jardins du Château du Rivau ont pour décor la silhouette du château médiéval qui se dresse au milieu d’un paysage rural, manicuré par la main de l’homme.

Initiative privée, les jardins du Rivau ont vu le jour grâce à la passion conjuguée d’Éric et Patricia Laigneau, ses propriétaires. Éric oeuvre à la restauration du Château et Patricia à la création des jardins depuis 20 ans.

Influencée par sa passion pour l’Art, sa formation d’origine, Patricia a imaginé sur 6ha des scènes où les jardins ont pour vertu, telle une potion magique, d’alimenter l’imaginaire des visiteurs.

Classés Jardin Remarquable, ces jardins explorent de nouvelles voies dans l’art du jardin et la pratique du jardinage. On y vient pour glaner des idées de nouvelles associations végétales ou pour repérer des plantes rares.

Mais ces jardins de contes de fées s’adressent aussi aux familles. Ils ont pour objectif de faire découvrir les vertus thérapeutiques du jardin. Toute la famille ira de surprise en surprise, entre bonnes pratiques environnementales, pédagogie, botanique et oeuvres d’art contemporain à découvrir au fil du parcours !

Car au Rivau, tous les sens sont en éveil, du plaisir olfactif et visuel des 450 variétés de roses odorantes (la Collection est labellisée collection de roses parfumées par le Conservatoire des Collections Végétales Spécialisée) aux émotions ludiques suscitées au fil du parcours, aux sensations induites par la rencontre avec des plantes extravagantes :

une journée au Rivau séduit toute la famille.

Un véritable Musée de plein air

Les oeuvres d’art contemporain installées dans les jardins par des artistes reconnus du monde de l’art interpellent le visiteur au détour du chemin. Surprenantes, ces créations artistiques sont les complices des jardins. L’ arrosoir géant et les bottes de jardinier de Lilian Bourgeat, les personnages en forme de brouettes de Pierre Ardouvin, le collier pour arbre de Céline Turpin, le Piercing qui honore le chêne tricentenaire de Philippe Ramette, le Pot rouge démesuré de Jean-Pierre Raynaud, la vieille chaussure de jardin de Amy O’ Neil sont tous issus du monde du jardin. À travers le regard des artistes, ces oeuvres d’art sont devenues emblématiques du fantastique des jardins du Rivau.