Antidépresseur Seropram : risque cardiaque !

Contacter Commenter Site Web

“Santé Canada” a annoncé le 25 Janvier 2012 que l’antidépresseur citalopram, (Seropram en France) ne devrait plus être prescrit à une dose supérieure à 40mg/jour.

Il recommande une surveillance des malades sous citalopram, qui sont exposés à des risques de troubles du rythme cardiaque.

Or, en France en février 2012, dans le RCP (Résumé des Caractéristiques du Produit) de Seropram, il est écrit “Chez l’adulte: 20 à 60 mg/jour…”. De plus, malgré l’énoncé de nombreux effets indésirables pour le Seropram, le risque de troubles du rythme cardiaque n’est pas signalé.

Ceci montre donc que certains antidépresseurs sont vendus alors que les consommateurs ne sont pas au courant de chacun de leurs effets secondaires, ni de la dose maximale correcte à prendre. Ce manque de professionnalisme peut coûter la vie de nombreuses personnes.

Le Seropram n’est qu’un exemple, il y a récemment, un livre co-écrit par les professeurs Philippe Even et Bernard Debré dont le titre est “Guide des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux” qui dénonce bien d’autres médicaments possédant des effets indésirables importants.

Il est donc vital d’informer rapidement les gens de la dangerosité de nombreux antidépresseurs.

C’est pourquoi, la Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme a distribué des prospectus, le lundi 25 février 2013 de 16h à 17h dans la Rue Lenepveu à Angers, pour dénoncer les dangers des traitements psychiatriques.

La CCDH dénonce les abus de la psychiatrie depuis près de 40 ans en France. L’association reçoit chaque semaine de nombreux témoignages de victimes et de familles.

Pour plus d’informations, visitez le site internet de la CCDH Bretagne www.ccdhbretagne.org, ou contactez-nous par téléphone au 02 41 34 60 03 ou par mail à ccdhbretagne@free.fr