Lâcher prise et vivre l'instant présent vu par Chantal Voyance

Contacter Commenter Site Web
Cet article vous aidera à comprendre comment atteindre cet état d'esprit.

Lors des consultations j’évoque « le lâcher prise » maintes et maintes fois.

Il est compris par les consultants dans la plupart des cas, mais très rarement appliqué.

Le lâcher prise permet de mieux vivre son présent et de pouvoir, vivre pleinement son futur.

Il est important de comprendre que pendant une consultation de voyance, l’on évoque en grande partie le futur, qu’il soit bon ou mauvais, si le consultant reste concentré uniquement sur ces prédictions, il occulte complétement le présent, dans l’espoir ou la crainte que les prédictions se réalisent ou pas.

C’est à ce moment-là que vous vous piégez vous-même.

J’explique alors aux consultants que si la voyance n’existait pas, ils vivraient automatiquement le « lâcher prise »

Un voyant n’est pas un vendeur de rêve, ni un oiseau de mauvaise augure.

Evoquer par exemple le retour de votre ex compagne ou compagnon dans six mois ne doit pas vous empêcher de vivre votre rupture et faire votre deuil dans le présent.

Il est impératif de le faire, car dans le cas contraire, se créent des décalages de temps notamment, des confusions quotidiennes qui viennent hanter votre vie.

Lâcher prise et vivre son présent sont plus facile à dire qu’à faire, oui mais il s’agit surtout d’avoir de la volonté.

Lâcher prise :

« L’optimisme vient de Dieu, le pessimisme est dans le cerveau de l’homme » (proverbe Arabe)

Prenez les choses comme elles viennent !

Que la nouvelle soit positive ou négative, il ne sert à rien de se mettre dans tous ses états.

Certains me répondront : « C’est ma nature, je suis comme ça, je panique vite, je suis anxieux(se) depuis toujours »

FAUX !

Le contrôle de soi existe bien, prendre le temps de se concentrer sur ce qui vous arrive et analyser votre situation avec un œil neutre est possible.

Rien ne sert de lutter, il y a toujours une raison de vivre les épreuves que l’on nous envoit.

Accepter :

En adoptant une attitude plus détachée, vous verrez alors que votre problème n’est plus insurmontable.

Pour cela il est indispensable de vous faire confiance.

Avoir de la considération pour soi-même.

Se déculpabiliser et arrêter de se trouver tous les défauts du monde.

Faire confiance aux autres et à la vie :

Donner sa confiance pour certains est quasi impossible, à force de déceptions.

Avec un peu d’efforts les relations s’en retrouvent pourtant améliorées.

Les autres sont ce qu’ils sont, la vie est ce qu’elle est, ne perdez plus votre énergie à vouloir tout changer.

Accepter d’être parfois impuissant face aux évènements.

La seule chose que vous pouvez changer : c’est vous !

Réapprenez à tourner vos pensées vers quelques choses de positif.

Une fois encore certains me diront : «  il n’y a rien de bon dans ma vie ».

Dans certains cas extrême je comprends cela et j’ai été témoin d’une histoire bouleversante lors d’une consultation :

Une jeune femme qui avait une vie épanouie, un emploi stable, un mari, pas de soucis de santé etc…Une petite vie heureuse en résumé Un jour où elle partait travailler, en traversant le route, un chauffard en état d’ivresse n’avait pas vu que le feu de signalisation était rouge Il l’a percuta de plein fouet. Elle se réveilla à l’hôpital d’un coma, quelques jours plus tard, son médecin lui annonça qu’elle ne remarcherait jamais. Devant son handicap son mari décida de la quitter, elle perdit son emploi. Cette femme a perdu, ses jambes, son mari, son travail. Pourtant lors de notre consultation, elle m’expliqua avoir une force en elle qu’elle n’avait jamais ressenti auparavant, des projets plein la tête, une création d’association entre autres, l’envie de rencontrer le vrai amour etc…elle m’a dit qu’elle remerciait le ciel de lui avoir donner une deuxième chance, qu’elle avait compris le sens de la vie, qu’elle voulait aider et partager avec d’autres.

Dans son cas j’aurais compris qu’elle soit effondrée et bien au contraire, elle rayonnait.

Cette histoire doit vous apprendre à relativiser encore plus dans votre vie et admirer cette femme et d’autres hommes et femmes qui comme elle ; vivent de véritables drames, mais qui sontdevenus amoureux de la vie.

Il est essentiel de comprendre ce qui est vraiment important et quel est le sens profond de la vie, « se reconnecter à l’essentiel », ce que la société de consommation nous enlève jours après jours.

Ce cadeau qui nous est fait« la vie » est incroyable, encore faut-il s’en souvenir.

Il est important de pouvoir se ressourcer pour lutter contre vos pensées négatives :

Trouvez, un bois, un parc, une rivière, la mer…se détendre.

Arrêter d’envier les autres ! L’herbe n’est pas forcément plus verte ailleurs et les apparences trompent souvent votre jugement.

Le mental est un instrument qui sert à vous construire et pas vous détruire, ne le retournez pas contre vous.

La croyance :

Parfois se tourner vers la religion, ou vers une vie plus spirituel peu aider au lâcher prise, nous montrer un chemin plus lumineux.

Mais vous pouvez aussi créer vos propres croyances, s’attacher à une volonté, de croire en soi, aux autres, en l’amour etc…

Le contrôle des pensées et l’équilibre :

Trop de pensées positives et l’espoir d’atteindre la perfection, détruirons votre confiance, dans ce monde rien ni personne n’est parfait.

Par exemple dans le livre le secret : l’on vous apprend que toutes pensées positives se transformeras en positif que l’univers est un « bon génie » et que d’être totalement positif vous apportera la réussite absolu.

Ce qui est totalement absurde, utopique et dangereux car pour celles et ceux qui ont appliqués cette règle et qui n’ont pas été « récompensés » se trouve complétement désorienté et perdent toutes estime d’eux-mêmes.

Au contraire trop de pensées négatives, voulant toujours anticiper le pire, vous empêcherez de vivre les petits bonheurs simples de la vie.

Lutter contre ses pensées négatives :

Transformer vos pensées et sortir de la fatalité.

Exemple : votre patron critique votre travail car il dit que vous êtes trop lent (e).

Vous pensez : je suis nul, je n’arriverai à rien je suis trop lent(e)

Transformez votre pensée : Ma vitesse s’améliorera de jours en jours, je vais progresser

Voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide est l’une des clefs de votre bien être.

JE NE SUIS PAS NUL JE PROGRESSE

Au contraire :

Exemple : Votre patron vous félicite et vous dis que vous êtes sur le chemin d’une promotion.

Vous pensez : je dois encore mieux faire, il faut que je travaille encore plus !

Transformez votre pensée : je suis fier de moi, mes efforts sont remarqués et bientôt récompensés.

Ne pas se mettre trop de pression et apprécier tous les compliments, toutes les récompenses.

MES EFFORTS NE SONT PAS VAINS

Dans certains cas ou lâcher prise n’a plus sa place depuis longtemps les conséquences peuvent être dramatique.

Sortir de l’auto destruction :

Souvent, suite à un malheur, ou plusieurs contrariétés, divers comportements auto destructeurspeuvent se transformer en addictions, les troubles alimentaires, la prise de drogue, d’alcool, l’isolement etc…

La culpabilité dans certaines épreuves, cherche à vous faire oublier ou inconsciemment vous punir de vos erreurs.

Avant de chercher à fuir ou à se punir, il faut surtout réfléchir aux conséquences qu’auront ces addictions sur votre futur.

Si le mal est déjà fait, il faut accepter l’aide de ses proches sinon, d’associations, d’un spécialiste : psychologue, psychiatre.

Avoir été ou être faible ne veut pas dire être fou.

Etre seul (e) etisolé(e) n’est pas être heureux, n’est pas une protection, n’est pasune force.

Accepter que l’auto destruction ne soit pas une solution ni une guérison.

ACCEPTER .CROIRE .RELATIVISER .AVANCER

Notre volonté reste notre grande alliée.

Levez les yeux au ciel et vous verrez l’infiniment grand, vous n’êtes ni le plus fort ni le plus faible, mais de petits grains de poussière de l’univers à qui l’on a offert la chance d’exister, alors sachez en profiter.

Chantal V.