Quelle est la différence entre l’écriture web et papier ?

Contacter Commenter Site Web Page Web
Parmi tous les changements engendrés par la présence d’internet, la façon d’écrire est l’un de ces plus profonds changements...

L’arrivée d’internet n’a pas uniquement facilité la communication, mais aussi la recherche d’informations grâce à l’écriture web.

Internet a facilité l’accès à la culture, à l’information et à quasiment toute sorte d’information.

Cependant, contrairement à l’écriture sur papier, l’écriture web implique plus de règles qu’il faut respecter afin d’assurer que le contenu présente un intérêt pour les lecteurs et permette en même temps, à un site d’être mieux positionné sur Google.

À chaque support de communication, des codes d’écriture

Aujourd’hui, les supports de communication sont de plus en plus diversifiés, surtout avec l’accès à internet grâce auquel on peut accéder aux réseaux sociaux, aux sites web et aux blogs. Sans pour autant délaisser les supports de communication et d’information classiques tels que les livres et journaux d’information.

En effet, on ne rédige pas de la même façon pour élaborer un livre et constituer des contenus pour page web, tout simplement parce que le lecteur ne lit pas un livre de la même façon que s’il lisait des informations sur un site web. De ce fait, l’auteur doit adapter son contenu en fonction du comportement des lecteurs et des règles d’écriture exigées sur le Net.

La différence entre l’écriture web et papier

Si en écrivant sur papier, l’on peut se permettre d’écrire de longues pages en étant sûr que le contenu intéressera le lecteur, en écrivant pour des pages web, il faut se contenter d’écrire de manière simple et courte autant que possible. Car, sur le web, les lecteurs s’intéressent rarement aux contenus trop longs.

Ils veulent juste trouver rapidement des informations qui les intéressent vraiment comme les détails, le prix ou encore les conditions de livraison d’un produit. Et contrairement à l’écriture sur papier, l’écriture web doit respecter certaines contraintes de référencement, notamment l’insertion des mots clés pour mieux rediriger le lecteur vers le site à promouvoir.

Par ailleurs, en écrivant sur le web, un rédacteur peut illustrer ses pages et soutenir ce qu’il écrit par des vidéos ou d’autres liens de site qui abordent la même thématique.

Organisation des pages

Contrairement à l’écriture papier où la conclusion arriverait en fin d’article, sur le web, il est bon de démarrer par cette conclusion et de l’étayer ensuite dans le corps de l’article.

Avec ce double niveau de lecture, on peut ainsi permettre à chaque internaute de bénéficier de l’information, quel que soit le temps qu’il peut consacrer sur une page.

Cette organisation se nomme la pyramide inversée.