Christian Soleil référent départemental Loire du mouvement d’Emmanuel Macron

Contacter Commenter
Christian Soleil, auteur stéphanois, vient d'être désigné par le mouvement En Marche, présidé par Emmanuel Macron, pour être son référent départemental dans la Loire.

Mercredi 26 octobre, Emmanuel Macron a dévoilé la structure du mouvement « En Marche » lors d’une conférence de presse. Fort de plus de 105 000 adhérents, le mouvement s’organise désormais autour d’un secrétaire général assisté par 9 délégués et un porte-parole, et se déploie dans le territoire national avec un maillage de 1500 comités locaux déjà actifs animés par 100 référents départementaux.

Dans le Département de la Loire, la dynamique est particulièrement forte.
Alors que le nombre d’adhérents vient de dépasser les 500, 12 comités locaux ont été lancés, couvrant l’intégralité du territoire. Christian SOLEIL sera le référent départemental et animera le mouvement. Tous les adhérents d’En Marche, tous les sympathisants, tous ceux qui partagent cette volonté de dépasser les clivages du passé sont appelés à rejoindre l’un de ces comités, ou à en créer de nouveaux. Jean-Michel MIS assurera le secrétariat général du mouvement dans le département.
Christian Soleil, auteur de quelques deux cents ouvrages publiés, romans, biographies, ouvrages d’économie et de management, est né à Saint-Etienne. Comme de nombreux membres et responsables du mouvement lancé par Emmanuel Macron, il n’est membre d’aucun parti politique. S’il a souvent accompagné des candidats de gauche et participé à des comités de soutiens dans le cadre d’élections locales, municipales ou législatives, il est resté le plus souvent un observateur distancié du monde politique local.
Sur le plan politique, Christian Soleil a signé une biographie en deux tomes de l’ancien ministre d’Etat Michel Durafour, un ouvrage sur l’œuvre littéraire du même Michel Durafour. Ce dernier a signé plusieurs préfaces de livres de Christian Soleil, notamment d’un essai sur Machiavel et d’un recueil de contes populaires japonais.
Christian Soleil s’est intéressé à la carrière d’un autre radical valoisien, le sénateur-maire Michel Thiollière, dont il a signé un portrait et avec qui il a réalisé un livre d’entretiens politiques sur le thème de la ville. Il a également signé un livre sur le projet de Maurice Vincent pour Saint-Etienne lors des élections municipales de 2008. Enfin, le député socialiste Jean Louis Gagnaire a signé en 2007 la préface d’un livre d’humour local de Christian Soleil.
Le référent Loire est donc un fin connaisseur du monde de la gauche et du centre dans la région stéphanoise.

Contact :
Courriel : enmarcheloire@gmail.com