Des plantes sauvages et bonnes à consommer

Contacter Commenter Site Web

1.Les sorbier (sorbus)

De la famille des arbres et arbustes poussent des plantes rustiques appelées les sorbiers. Les sorbiers existent en plus de 100 espèces et se retrouvent beaucoup plus dans les régions tempérées. Le climat le plus propice pour la bonne croissance des sorbiers est le plein soleil et la mi-ombre ainsi qu’un sol bien drainé. Au printemps, les sorbiers produisent des fleurs blanches, crème ou roses. Et en hiver les sorbiers produisent des baies pour le grand bien de nombreux oiseaux.

Parmi les centaines d’espèces de sorbier, notre accent sera porté sur le Sorbier de Corée, le Sorbier d’Amérique, l’Alisier blanc, le Sorbier des oiseaux et le Sorbier à feuilles de chêne.

Tant dis que le sorbier de Corée est un arbre de petite taille aux feuilles ovale qui évolue mieux aux grands rayons du soleil, le Sorbier d’Amérique lui, est un arbre rustique avec des fruits décoratifs aux feuillage penné. Tous ces deux espèces de sorbiers atteignent une taille de 10 mètres de haut et 7 mètres d’étalement. L’Alisier blanc et le Sorbier des oiseaux possède des caractéristiques similaires aux autres types de Sorbiers en termes de feuillage, de hauteur et la qualité de sol dans lequel il est cultivé. Par contre pour le Sorbier à feuille de chêne, lui il possède une caractéristique distincte en termes de la qualité du sol où il est cultivé. En plus de pousser dans tous types de sol, Il peut même pousser dans des sols pauvres en nutriments tel que les sol acide ou alcalin.

2.Les quenouilles ou massette (typha latifolia)

La plus connu sous le terme de quenouille ou massette, est une plante caractéristique des Pyrénées. Elle se trouve beaucoup plus dans les rivières à courant lent tel que les mares et les rives des étangs. Cette roselière est bien réputée pour ses qualités décoratives. Sa structure physique est en forme d’un rhizome avec une tige robuste entourée par des longues feuilles. En plus de ses qualités décoratrices, le a aussi de nombreuses vertus phytothérapiques. Son pollen est un excellent tonifiant pour le corps humain. Il aide aussi dans la désintoxication de l’organisme et son équilibre générale.

Dans certaines cultures et pays, les différentes parties du Typha Latifolia sont même cultivés et beaucoup consommés. Ses rhizomes sont très nourrissants, sans beaucoup de fibres et sont d’ailleurs utilisées pour la fabrication de la farine locale. Les petites pousses blanches du Typha Latifolia peuvent être consommés crues puisqu’elles sont très juteuses avec un gout de cœur de palmier. La partie supérieure du Typha Latifolia a un gout amer une fois cuit.

En dehors de ces propriétés nutritives la Typha Latifolia est aussi utilisée dans la fabrication de plusieurs fournitures domestique telles que les toitures, les nattes et des sacs. Cette plante roselière est de prime à bord utilisée pour les bouquets de fleurs naturels à courte durée.

3.Les plantes sauvages des bois

Dans les bois, on y retrouve beaucoup de variétés de plantes parmi lesquels certaines sont comestibles et peuvent être consommé sans un aucun risque. Il serait cependant très sage de les consommer avec modération pour éviter des éventuels désagréments. Quelques plantes sauvages des bois bonnes pour la consommation sont : L’Aubépine, la Bardane, la Cardamine Hérissée, l’Ail des Ours, l’Epiaire des Bois, L’amier, le Pissenlit, le Gaillet Gratteron, l’Ortie, le Mauve Sylvestre, la Lierre Terrestre, du Plantain, de la Porcelle Enracinée, l’Oseille des prés, la Bette Maritime, le Maceron, l’Asperge Sauvage et l’Arroche Etalée. La liste précédente des plantes comestibles bien qu’ils soient comestibles et sans risques, elles doivent être consommés avec précautions. De tels précautions à suivre sont :

-Ne jamais consommer une plante qui n’a pas été proprement identifiée ou examiné en profondeur ;

-Consommez uniquement les parties qui sont dites comestibles, ne pas manger n’importe quelle partie de la plante ;

-Il faut connaitre le mode de préparation que la plante requiert avant d’être consommé. Si elle peut être consommé crue ou plutôt cuite ;

-Bien que ces plantes soient comestibles, il vaut mieux en prendre en quantité minimes et raisonnables ;

-Consommez les plantes comestibles en petites quantités.

4.La bardane (arctium lappa)

La Bardane aussi appelé Glouteron ou encore herbe aux teigneux est en faite une plante de la famille des marguerites. Son habitat par excellence se trouve dans les décharges et près des usines. On la retrouve également en bordure de route et a proximité des zones d’habitations. La Bardane qui est une plante dotée de nombreux vertus médicinales est utilisé primairement dans le traitement des maladies de la peau tel que l’acné, les furoncles et les pustules. En dehors des traitements contre les maladies de la peau, la Bardane c’est aussi prouvé efficace dans les traitements phytothérapiques.Ses propriétés à la fois antispasmodiques, astringente calmantes et digestives ont été cliniquement démontrées. Mais elle n’est pas que médicament, la Bardane est aussi excellente en cuisine notamment en tant que crudité. Dans des pays tel que l’Espagne les racines de la Bardane faisait parti des crudités du petit déjeuner. Une autre partie de cette Bardane est aussi un vrai régal. Ses feuilles fraiches donnent un goût de poivre sucré.

Il existe deux manières de cultiver la Bardane, soit en multipliant par semis au mois de mars et avril ou alors par division de sa touffe. La Bardane peut pousser même dans une terre pauvre mais bien drainée. Elle se développe mieux au contact du soleil.