La ligne graphique: la puissante alliée d'un agence de communication

Contacter Commenter Site Web Page Web
Les principes de mise page d'une identité visuelle, ou corporate design, est en réalité une forme de contrat visuel sur lequel, à Genève comme ailleurs, se repose une agence de communication pour formaliser sa collaboration avec son client.

L’identité visuelle au coeur de l’agence de communication

Les principes de mise page d’une identité visuelle, ou corporate design, est en réalité une forme de contrat visuel sur lequel, à Genève comme ailleurs,  se repose une agence de communication pour formaliser sa collaboration avec son client.

On l’oublie trop souvent: proposer une création graphique nécessite d’avoir au préalable clairement défini ce qui peut être, ou ne doit pas être fait dans la mise en page d’un document. Un logo a besoin d’un espace de respiration; il peut très bien fonctionner ou ne pas fonctionner dans toutes les situations, techniques ou d’environnement visuel. Une police est un vecteur d’identité fort, que l’agence de communication détermine avec soin en adéquation avec les valeurs de la marque. Une ligne rédactionnelle ou iconographique sont également des vecteurs d’identité forts.

Ne pas oublier les fondamentaux

Lorsqu’une agence de communication à Genève prend en charge un nouveau dossier, elle se doit d’évaluer la maturité de la ligne graphique du client qu’elle récupère, sous peine de mauvaises surprises. Faute de l’avoir fait consciencieusement, elle pourrait bien se retrouver à discuter couleur, police, position ou taille du logo sur une version presque aboutie d’un papillon ou d’un dépliant apparemment simple, au lieu de se poser les vraies questions de pertinence du message ou d’impact du visuel.

Le fait est que les responsables de la communication d’une entreprise n’ont pas toujours (et de loin!) été formés dans les métiers de la communication. Ce phénomène a sans doute été grandement accentué par les crises successives ces dernières années. L’agence de communication se retrouve donc parfois dans une impasse au niveau de sa productivité pour avoir tout simplement oublié de valider les fondamentaux avec son interlocuteur.

Prendre le temps de se connaitre

Une agence de communication devrait prendre autant de soin à connaître personnellement son interlocuteur qu’elle le fait avec l’image de la société qui l’emploie. Prendre ce temps-là au début d’une collaboration, c’est apprendre un vocabulaire commun; et le vocabulaire n’est-il pas l’essence même de la communication?

Il est évident que l’on ne peut pas formaliser et se prémunir de tous les problèmes dans des conditions générales. Prendre le temps de se connaître avant de collaborer est une démarche de bon sens qu’on ne peut que vivement conseiller à n’importe quelle agence de communication à Genève mais également à toute entreprise dont les prestations se concentrent sur les services.