On peut se lancer comme crêpier avec la vente à emportée

Contacter Commenter
Une crêpe 100% bretonne, une gamme de garnitures spécifique, un chariot attractif et pratique, un service en 12 secondes chrono, un cône carton pour la présentation...

Devenir crêpier

Crépiote révolutionne la crêpe à emporter

Le tout, dans un design ludique et identifiable, pour mieux communiquer et fidéliser toute l’année. Le concept Crépiote, disponible dès cet été, constitue une réelle innovation pour les professionnels de la CHD* en leur apportant de vraies réponses en matière de qualité, rapidité et rentabilité.

(*) CHD: consommation hors domicile

Des crêpes de qualité, à la portée de tous les comptoirs

« Décongelez, garnissez, chauffez et servez une succulente crêpe bretonne en 12 secondes !”. C’est le pari que le marseillais DEA France propose de relever aux professionnels ave son tout nouveau concept Crépiote, résolument adapté au monde d’aujourd’hui. Les crêpes, précuites, surgelées et conditionnées en cartons de 50 (par paquets de 25) sont le fruit d’une recherche délicate issue de la recette traditionnelle bretonne et fabriquées dans le respect des normes européennes (IFS, BRC, etc.). Le réchauffage instantané sur plaque de cuisson spécialement adaptée (pas de gaspillage d’énergie), très facile à nettoyer en fin de journée, permet leur service à tout moment de la journée sans perte de pâte ni rupture de stock, et ne nécessite pas la présence d’un employé supplémentaire. Le chariot, qui existe en version module de comptoir, constitue donc non seulement un outil de production économique et pratique mais aussi un “corner” très attrayant pour le consommateur.

Les idées “plus”, pour le goût et pour l’image

DEA France ne se contente pas de proposer une crêpe “à la bretonne” de qualité constante. Le concept s’accompagne en effet d’une gamme créative de garnitures aux parfums inédits.Moins sucré que la confiture, pour le bonheur de tous les palais d’aujourd’hui, Crépiofruit se décline à la fraise, à la framboise, au kiwi, à la mangue light, à la banane, à la pêche, à la noix de coco et au fruit de la passion. Les plus gourmands, quant à eux, plébiscitent déjà Crépiochoco (chocolat noir) et Crépiotella, une pâte à tartiner à base de noisette et chocolat, qui tient la dragée haute aux plus grandes marques. Et pour boucler la boucle sans se brûler ni se tacher, la crêpe est servie dans son fourreau de carton en forme de cône, designé Crépiote. Façon de rassurer les parents et de véhiculer qualité et notoriété.

Les formules

Les kits matériel sont adaptés à tous les formats de boutique et à tous les budgets, qu’il s’agisse d’achat, de location (en saison ou toute l’année) ou de prêt (selon disponibilité) et accompagnés d’un solide soutien marketing.Marc Danet, le dirigeant de DEA France, met en avant la rentabilité du concept : « La mise en oeuvre d’une crêpe traditionnelle prend trois minutes (sans parler de la fabrication de la pâte, des aléas perte et stock liés, de l’investissement humain et matériel, du nettoyage…), soit 0,60 € de main d’oeuvre ; dans le même temps, Crépiote permet de sortir 15 crêpes, doncde générer 15 fois moins d’attente et 15 fois plus de chiffre ! »

Pour en savoir plus sur le concept Crépiote, recevoir des visuels en haute définition, interviewer le dirigeant de DEA France ou déguster le produit, contact presse : Delphine Collet - 06 11 16 33 90 (delphine@concept-edito.fr)
Crêpe à emporter concept formidable Crépiote

Participez en postant un commentaire à “Crêpe à emporter : le concept formidable de Crépiote” - Cliquez-ici pour commenter.

  1. je suis en guadeloupe dans le centre commercial de destreland, et je suis intéréssé par votre concept, pouvez vous me fournir les tarifs pour : le matériel, les crêpes et les garnitures, expédition chez mon transitaire au HAVRE, en groupage pour les produits congelés avec mes containers.

  2. DÉCONGELER des crêpes ???…