La réforme des rythmes scolaires à Leers

Contacter Commenter Site Web Page Web

Capleers pour un concertation sur les rythmes scolaires

Notre position sur la décision du Maire et du premier adjoint concernant les rythmes scolaires à Leers.

Suite à la décision UNILATÉRALE de la majorité concernant la réforme des rythmes scolaires à Leers et présentée en commission le 10 février 2014 voici notre réponse à la commission :

Bonjour à tous,

Après discussion avec mon entourage proche, mon groupe et de nombreux parents -sur les réseaux sociaux notamment-, je me permets de vous apporter ma réflexion supplémentaire sur cette histoire du samedi.

Non pas que le jour soit le plus important mais c’est surtout, comme je l’ai dit également en commission, les délais et l’inexistence de projet éducatif de la majorité municipale. La seule position que vous avez proposée c’est celle d’attendre ! D’attendre les autres communes, d’attendre l’Etat, d’attendre un hypothétique énième report . Attente qui vous a conduit à prendre une décision unilatérale à la hâte sans l’avis des parents et sans l’avis de la commission. Mais quand allez vous comprendre que la ville de Leers, comme toutes les collectivités territoriales, a sa responsabilité dans la vie des Français, oui nous sommes Leersois mais aussi Français avant tout non ? Et le service public -dans l’éducation comme dans la sécurité du territoire ou l’économie locale- doit être assuré pour TOUS les Français, sinon c’est le pacte Républicain tout entier qui est remis en cause : l’égalité des citoyens.

Par ailleurs, je n’ai pas compris l’argument du coût de la cantine pour le mercredi ? En quoi les enfants iront à la cantine plus demain qu’aujourd’hui ? Sauf si votre problème est l’explosion des effectifs des mercredis récréatifs en après-midi ? Et il existe des alternatives à la cantine.

De plus, vous n’avez jamais cité l’exemple de Roubaix, où les TAP sont uniquement réservés aux parents actifs -et cas particuliers-. Excepté un club ouvert à tous une fois par semaine. C’est un exemple aussi.

En ce qui concerne le chiffre de 300 000€ que vous annoncez, je répète : on ne sait pas en quoi il consiste exactement ? De vraies activités ? De la garderie ? Je suis même assez étonné que cette somme n’ait même pas été budgétisée lors du débat d’orientation budgétaire 2014, il y a 15 jours. C’est sympathique pour ceux qui vont prendre la suite en mars ! -on est certain aujourd’hui que vous avez prévu, en cas d’une énième réélection, une augmentation des impôts pour 2015-

C’est flou, c’est mal ficelé, et ça fait 18 mois qu’on attend. Quoi ? On ne sait pas vraiment. Enfin c’est à l’image de ce mandat.

Par contre, ça ne vous pose pas de problème de conscience d’annoncer dans vos tracts de campagne que vous allez nous parler de jeunesse, d’école, de mobilité réduite ? Je vois rappelle que la réforme doit être mis en place dans 6 mois !

Je pense sérieusement que vous devriez lever le pied, ouvrir les yeux et faire une pause pour voir le monde qui nous entoure.

Salutations,

Jeremy Rotsaert

Pour Capleers,

PS : suite aux propos de la majorité sur les parents lors des commissions mais aussi des réunions publiques de 2013, mes enfants comme tous les enfants des personnes que je côtoie se couchent à des heures normales. Ce n’est peut-être pas le cas dans votre entourage proche, alors c’est que l’éducation d’il y a 10, 20 ou 30 ans que vous avez inculquée n’était pas la bonne. Il faut savoir balayer devant sa porte… A moins que cela soit un fantasme !

Je finirais par cet extrait :

“Lorsque les pères s’habituent à laisser faire leurs enfants,
Lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles,
Lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter,
Lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu’ils ne reconnaissent plus au-dessus d’eux l’autorité de rien ni de personne,
Alors, c’est là, le début de la tyrannie.”

… Platon 400 ans avant JC !

Participez en postant un commentaire à “La réforme des rythmes scolaires à Leers” - Cliquez-ici pour commenter.

  1. “et ça fait 18 mois qu’on attend”
    Non justement. Beaucoup de gens de toute la France, n’attendent pas cette réforme. Au contraire, une grande majorité attend que cette réforme soit raisonnablement stoppé.

    “Je vois rappelle que la réforme doit être mis en place dans 6 mois !”
    Non. Des maires ont saisit le conseil d’état pour former un recours en annulation contre le décret sur les nouveaux rythmes scolaires.