Monah Rick’s : un roman au suspense impressionnant

Contacter Commenter

Monah Rick’s, quatrième roman de l’écrivain Nicolas Bouvet, paru aux éditions Edilivre, donne au mot « suspense » tout son sens. Tout en maintenant un fil rouge étonnant entre ses différents ouvrages, l’auteur plonge le lecteur dans une histoire palpitante qui attise une curiosité sans fin.

Avec un titre peu commun, Nicolas Bouvet étonne déjà le lecteur qui, pour celui qui n’a pas encore lu ses romans précédents, pourra alors découvrir l’intrigue de ce titre au cours d’une histoire brillamment construite.

En revanche, pour ceux et celles qui auront eu l’opportunité de lire son premier roman « Violences », son second « Calvaire d’un enfant objet » et son troisième ouvrage « La voix de l’ombre » toujours aux éditions édilivre, pourront alors se laisser porter par ce fil rouge qui lie ses différentes œuvres littéraire avec une logique harmonieuse.

Caractéristique de l’auteur, le suspense reste bien présent dans cet ouvrage et ce, dès les premières lignes du premier chapitre, ce qui permet au lecteur d’être tenu en haleine tout au long de sa lecture.

Avec des traits d’écriture assez sombre, comme il a pour coutume de faire, Nicolas Bouvet amène ainsi ses lecteurs et lectrices à se confronter à un imaginaire étonnamment surprenant qui conjugue le réel et l’irréel et qui fait voyager l’esprit dans des contrées jusque-là inabordables.

Construite au cœur d’une histoire qui nous plonge très vite dans un univers que l’auteur apprécie tout particulièrement, l’intrigue se dévoile alors lentement, au fur et à mesure des chapitres, pour se dévoiler pleinement dans un suspense qui ne cesse d’être.

Une fois de plus, avec ce quatrième ouvrage, Nicolas Bouvet signe là un roman d’exception qui semble offrir à son tour des éléments permettant de penser qu’une suite sera offerte aux lecteurs.

Cookie Presse Production

www.edilivre.com