Un thriller doublé d’un roman initiatique “L’Implant”

Contacter Commenter Site Web Page Web
Une équipe d’archéologues exhume le testament d’une civilisation identique à la nôtre. Victime de son développement technologique, elle a succombé à sa face cachée la plus sombre. 458 pages de révélations sur les états de conscience.

Pourrions-nous être l’une de ces civilisations, et nous développer jusqu’à ignorer notre véritable état d’être, nous entraînerait-il vers un destin funeste ?

Ça n’est pas ce que semble penser Daniel de St André. Il confie : les difficultés et les aléas de la vie m’ont amené à me poser cette question : pourquoi tant de misère dans un monde remplit d’une telle beauté ? Poussé par une soif de compréhension sans retenue, je me suis intéressé à la nature de la conscience. Elle m’apparut rapidement à l’origine de tout ce qui existe …

Et si ça n’était qu’une hypothèse ?

Daniel de St André s’est penché sur les découvertes de la physique quantique. À son grand étonnement, celle-ci rejoignait cette perception. Dans l’infiniment petit, là ou se confondent le temps et l’espace, la matière perdant sa réalité habituelle, se transforme en onde. À cette échelle d’observation, l’homme  dispose d’aptitudes qui formatent celle-ci, (expérience de la double fente).  Ce constat, stupéfiant, depuis plusieurs années démontrerait définitivement que l’ensemble de la réalité baigne dans un océan de conscience, hors de l’espace-temps, et donc sans limites.  Alors, qui serions-nous ? Une seule réponse possible : la conscience …   incarnée !

Et Daniel de St André poursuit : habituellement, nous pensons que nous avons une conscience que nous suivons, ou ne suivons pas …     Ça n’est pas le cas, nous sommes la conscience. Serions-nous alors un créateur absolu qui s’ignore ou renie sa qualité d’être infini, égaré dans les méandres de ses croyances ?…    Et un renversement ne se serait-il pas opéré : suite à un événement inconnu ou oublié, l’homo sapiens aurait délégué à un dieu imaginaire ses responsabilités, et de là, construit sa prison virtuelle.

Écrire un thriller initiatique hors du commun, qui emprunte les sentiers de ce postulat devint alors pour Daniel de St André, évident.

C’est là, l’histoire de la naissance de ce livre.

458 pages, broché 22,8 x 15, ISBN 9781497405523 - CreateSpace, paoedition.