Sortie livre : Les Temps Modernes

Contacter Commenter Site Web Page Web
Les fables ne sont pas incompatibles avec notre temps

Les Éditions Sokrys vous informe de la parution du recueil de fables «Les Temps Modernes»

depuis le 16 Avril 2014.

L’auteur, David Claude, dépeint dans ce recueil de fables un tableau à la fois touchant, mordant et cynique de ce qui nous entoure, portant un regard doux-amer sur la société et surtout sur lui-même car on ne peut écrire d’apologue sur tout et sur tous sans, avant tout, se baser et se moquer de ses propres défauts. Ainsi il offre avec ses fables en vers un divertissement qui n’est pas sans rappeler certains humoristes. Si les fabulistes modernes sont vus comme des moralisateurs bien peu le sont réellement, c’est pourquoi l’auteur mosellan s’en défend, estimant que son écriture n’a pas vocation à faire leçon mais à amuser, à faire dire Oui, oui, je connais quelqu’un comme çaÉcrit dans un style iconoclaste avec une vision et un humour singuliers, tout en gardant les codes de la Fontaine, ses textes courts sont rédigés sans hypocrisie (ou presque) mais avec vérité (ou presque).

Les fables ne sont pas incompatibles avec notre temps, certains libraires, certains espaces culturels et quelques directeurs d’école l’ont bien compris puisque les deux premiers ont accepté de mettre dans leurs rayons le fablier de David Claude et que les derniers, à la recherche de nouveaux fabulistes pour leurs élèves, ont pris l’initiative de le faire entrer dans leurs établissements, sachant que l’une des fables de l’auteur était publiée dans le manuel scolaire Interlignes Lecture CE2 de 2014.

Les Éditions Sokrys 23 avenue de Mésoré 44 500 Escoublac-la-Baule Tél:0612691752

Email: ed.sokrys@gmail.com Site : http://www.sokrys.com/

David Claude Tel : 0623628011Email : auteurfables@orange.fr Site : https://www.facebook.com/david.claude.75

Sortie livre Les Temps Modernes

Participez en postant un commentaire à “Sortie livre : Les Temps Modernes” - Cliquez-ici pour commenter.

  1. David Claude, dans ce premier livre, nous montre sa vision de ce qui l’environne. À la fois sincères, sévères et émouvantes, ses fables procurent au lecteur une sensation d’honnêteté qui ne le quitte pas jusqu’à la dernière rime. Dès les premiers textes nous sommes plongés dans la vérité, embarqué dans un monde vu par la fenêtre de cet ochlophobe, observant et analysant tout ce que son œil a pu voir, tout ce que son imagination a pu concevoir d’un seul regard, d’une seule écoute. S’inspirant de tout, ses mots, ses phrases, ses vers et ses rimes sont apposés sans jugement. Le pourrait-il d’ailleurs ? car nombre de ses fables sont inspirées de lui-même, de ses défauts, de ses pensées, de ses attentes et de ses déceptions. Aucun sujet n’échappe à son écriture : amour, jalousie, religion, jeunesse et politique, entre autres, jalonnent son fablier, se servant des animaux, des Hommes, de la mythologie ou de la Bible pour étayer ses morales.
    Son écriture est souvent orientée pour favoriser la polémique, l’échange d’idée comme pour Le Moine et le Pape, Le Chien du peuple et le Chien de race ou L’Homme qui venait de se marier, s’attaquant dans la première aux richesses de la papauté, dans la seconde aux politiques et autres dignitaires protégés par la justice et enfin dans cette dernière à la vie de couple ; dans le fond, la polémique, la contreverse, c’est ce que cherche tout bon fabuliste moderne. D’autres fables sont attendrissantes comme Les Cigognes, une histoire vraie dans laquelle on apprend que l’amour existe dans la Nature, ou comme dans Le Coyote amoureux.
    Le fabuliste, avec justesse et pertinence, nous livre par ses rimes une analyse percutante et ironique tout autant que drôle comme dans La Grenouille des bois dans laquelle il parle avec sous-entendu (ici, il faut entendre le sens du corps du texte qui nous sera dévoilé dans la morale et non une forme d’hypocrisie qui contredirait ce que j’ai annoncé plus haut), donc, il parle avec sous-entendu du gâchis de l’eau – sujet grave tant il concerne notre survie et celle de nos descendants – mais traité sans gravité. La morale de cette fable, même s’il faut lire l’apologue dans son ensemble pour l’apprécier, est d’un comique peu ordinaire et bien loin de ce que nos souvenirs ont gardé de Jean de la Fontaine.
    Comique mais énoncé à-propos par cet auteur redoutable ; je vous la livre :

    «On ne s’inquiète jamais autant pour l’eau
    Que lorsque est élevée notre facture.»

    Dans Le vieux Chien et son Maître, fable d’Ésope mise en vers, David Claude fustige les
    entreprises qui se débarrassent, pour plus de profit, de ses plus anciens employés avant la retraite.
    Pour conclure ? bien que nos mauvais penchants nous soient montrés et, encore, c’est là un grand mot que d’utiliser mauvais puisque, dans ses petits récits, les mots, les phrases ne sont que le fruit d’une perception personnelle, David Claude fait d’ailleurs dire à son narrateur final de la première partie de son recueil, son «Maître Hibou» : …Nous n’avons écartés la bonté de vos âmes… ? la lecture de ce fablier est un ravissement. De plus, cet auteur a cette idée étrange d’inciter le lecteur à lancer le débat sur chacune de ses fables, l’encourageant à la critique, à la remarque, sans restriction dans le dessein, comme il le confesse par son Hibou, d’essayer de faire mieux la prochaine fois :

    Alors applaudissez, huez,
    Critiquez ou continuez
    À nous lire,
    Dites librement ce que vous avez à dire,
    Nous en prendrons acte, nous en ferons leçon
    Pour conter si possible d’une meilleure façon.

    Ses fables ne sont donc pas incompatibles avec notre temps puisqu’elles sont le reflet de notre réalité, de notre quotidien et elles ont cette puissance, cette portée que l’on retrouve chez certains rappeurs et slameurs. Je vous conseille donc son livre. Allez-y, osez ! Osez le lire, c’est savoureux à souhait et osez surtout lui dire ce que vous avez aimé ou détesté, dites-lui là où vous êtes d’accord et là où vous ne l’êtes pas, soyez justes et sincères et sans méchanceté dans vos commentaires, seule la vérité compte, David Claude vous attend pour en débattre, en discuter avec vous.

    Télécharger un extrait gratuit ici http://fr.feedbooks.com/userbook/33787/les-temps-modernes

    Vous pouvez lire aussi ses dernières fables ici : https://www.facebook.com/Les.Temps.Modernes.et.autres.fables

    AnubiS57