La maison bois est-elle réellement écologique ?

Contacter Commenter Site Web Page Web

Depuis quelques années, les maisons bois sont systématiquement présentées comme des maisons écologiques, par les médias, les constructeurs de maisons bois et les industriels du secteur.

La maison bois est-elle vraiment écologique ?

Je vais essayer de répondre à cette épineuse question…

Tout d’abord, il est fondamental de savoir de quelles maisons bois on parle ! Il existe de très nombreuses techniques de construction en bois. Je vais m’attarder que sur les techniques utilisées en France en 2012.

Nous avons donc :

- la maison à structure poteaux/poutre (on remplit les espaces avec ce qu’on veut, terre, paille, bloc chaux/chanvre,…;
- la maison en panneaux de bois massifs contre-collés;
- la maison ossature bois;
- la maison en bois massif empilé (madriers, troncs ou rondins, parpaing en bois).

La technique de très loin la plus utilisée en France aujourd’hui est l‘ossature bois.

Cette technique, consiste dans la plupart des cas, à créer une ossature de montants et traverses (en résineux traités chimiquement) et pour contre-vanter on fixe, en extérieur, des panneaux d’OSB (panneaux de déchets de bois recomposés par collage/pressage). Dans ces panneaux OSB, qui au final représentent l’essentiel de la structure on retrouve 5% de colle constituée de Phénol-Formaldéhyde (PF), Mélamine-Urée-Formol (MUF), Isocyanate (PMDI)… On peut le voir donc, ces panneaux ne sont pas très “écologiques”, ils ne sont d’ailleurs plus vraiment du bois.

Toujours dans la plupart des cas, le peu de bois que l’on trouve dans ces ossatures n’est pas local mais, il est surtout économique, importé d’Europe du nord, de l’est ou même du Canada. Certain constructeurs, architectes ou maître d’œuvres (de plus en plus heureusement, dont moi-même), travaillent avec des scieries à proximité des chantiers. J’ai pu remarquer que plus le constructeur est important, donc connu, moins il fait du local (plus contraignant pour les gros volumes). La plupart du temps, le bois est issu de forêts exploitées légalement, donc gérer “durablement” avec le label PEFC en France (label aujourd’hui controversé).

Ensuite, il faut isoler cette ossature bois.

Dans 95% des cas, c’est la laine de verre qui est utilisée (pour des questions d’habitude et de coût). Je ne vais pas revenir sur le manque de performance en été, le manque d’inertie, l’absence de perspirance,…dans tous les cas, la laine de verre n’a rien d’écologique. Comparer une maison à ossature bois et maison en béton n’est pas ici le propos (pour moi, on devrait interdire la maison individuelle en béton, en France), mais, on peut affirmer qu’une maison en ossature bois normale (qui représente la norme), n’a rien d’écologique, ou durable ou saine,… ceux qui vous diront le contraire sont en général intéressés ou mal informés. Mais, on peut très facilement améliorer la technique avec d’autres matériaux plus écologiques, sans colle, fabriqués localement,…

Est-ce qu’il existe des maisons écologiques ?

Oui, plus ou moins. En ce qui concerne la maison bois, la plus écologique est bien sûr celle en bois massif, issus de forêts proches du chantier ! Mais, il vous faudra toujours répondre à certaine normes (para-sismique entre autres) qui obligent les constructeurs à intégrer beaucoup de béton et ferraille dans les fondations (pas très écologique). On peut aussi construire en pisé, à colombages, en maçonnerie traditionnelle (pierre et chaux),… Le problème c’est que ces techniques sont beaucoup plus coûteuses et que souvent, il faudra mettre la main à la pâte… La seule maison “écologique” est celle que vous faites vous-même, avec des matériaux non transformés, naturels et locaux comme la pierre, le bois, le chanvre, la paille, la terre crue,…

La maison bois écologique ?