Focus sur le métier de technico-commercial

Contacter Commenter Site Web Page Web
L’intitulé « technico-commercial » n’est pas forcément un terme connu. Le technico-commercial est aussi appelé « ingénieur commercial ». Cela ne vous en dit pas plus ? En quoi consiste ce métier ?

Technico-commercial : tout savoir sur ce métier

Travaillant dans les usines industrielles, principalement, le technico-commercial, comme son nom l’indique, se sert d’une partie technique et d’une partie commerciale pour exercer son métier. Bien qu’il ait de nombreux déplacements à effectuer, il est aussi obligé de rester quelques heures dans son bureau, afin de mettre au point toutes les informations qu’il a recueillies auprès de ses clients potentiels. A ces dernières, il adaptera ses produits, et en informera son supérieur hiérarchique.

Les tâches requises du technico-commercial

Le premier objectif de cet employé est d’augmenter les ventes de son entreprise, dans le but d’augmenter son chiffre d’affaires et sa marge de bénéfices. Pour ce faire, il va à la rencontre des clients potentiels. Il en écoute leurs besoins, que ce soient besoins de produits ou de services. Connaissant le budget que ces derniers sont prêts à investir, le technico-commercial se doit de pouvoir leurs répondre le plus précisément possible, en proposant des solutions, des actions de fidélisation, des promotions spontanées. Après avoir transmis toutes ces informations à sa direction, il peut en suivre les commandes, le service après-vente, et l’assistance technique si nécessaire.

Compétences requises pour être un bon technico-commercial

Devenir technico-commercial peut vous sembler facile. Or, pour l’exercice de métier, certaines qualités (compétences) sont demandées, notamment la pratique de l’anglais qui, à ce jour, est obligatoire. Une seconde langue, que ce soit allemand, italien, espagnol ou autres, est vivement conseillée, de façon à élargir son portefeuille de clients. L’entreprise pourrait donc devenir internationale. De plus, le technico-commercial doit se montrer dynamique et tenace, en toutes circonstances. Il ne doit jamais baisser les bras. Avec son sens du travail en équipe, il doit avoir un très bon sens relationnel, de même que d’organisation. La gestion de son temps de travail étant primordial, il doit savoir s’autogérer. Pour finir, son sens des responsabilités et son esprit de compétition sont constamment mis à l’épreuve.