Bien choisir son détecteur de fumée pour la maison

Contacter Commenter Site Web

Comment choisir son détecteur de fumée

La protection incendies d’une maison ou d’un appartement est extrêmement importante et permet chaque jour de sauver des vies. Avant de se décider pour un détecteur il faut vérifier certains détails et se montrer vigilant quant au choix du matériel car il existe des normes à respecter pour remplir ses obligations légales. Le choix du nombre de détecteurs de fumée à mettre en place et leur emplacement est également délicat et doit être fait intelligemment.

Les normes qu’il faut respecter

La loi n° 2010-238 du 9 mars 2010 rend obligatoire en France la pose de détecteurs de fumée dans toutes les habitations. Cette loi rend obligatoire la pose de détecteurs normalisés pour les propriétaires et locataires de tous types de logements.

Les détecteurs de fumée installés doivent impérativement respecter la nouvelle norme européenne EN-14604 qui spécifie plusieurs caractéristiques obligatoires du détecteur. En particulier, le détecteur devra être équipé d’une batterie d’au moins 1 an, le signal d’alarme doit être d’au moins 85dB et doit nécessairement être distinct du signal de batterie faible. Un bouton test ainsi qu’un mode d’emploi en français sont également obligatoires.

Le détecteur de fumée DMA-161 est certifié CE et respecte la norme européenne EN14-604.

Combien de détecteurs de fumée faut-il installer ?

Tout dépend de l’habitation à sécuriser. Idéalement, il faut installer dans chaque pièce de la maison d’un détecteur avertisseur autonome de fumée sauf les pièces particulières (cuisine, garage, atelier de peinture, etc.). Dans la pratique, l’obligation est de poser au moins 1 détecteur par logement , la recommandation étant d’au moins 1 détecteur par étage. Pour l’installation d’un seul détecteur, il convient de le placer à un endroit qui relie plusieurs pièces. Par exemple, un palier ou un couloir sur lequel donnent plusieurs chambres est un lieu idéal.

Lieux où il ne faut pas placer de détecteur

Il y a des lieux où il n’est pas recommandé d’installer un détecteur de fumée. C’est le cas par exemple pour les pièces qui dégagent souvent des fumées comme une cuisine ou un garage. Il faut aussi faire attention à ne pas placer de détecteur dans les pièces à forte humidité comme une salle de bain. L’installation d’un détecteur de fumée proche d’un ventilateur ou d’un système de ventilation ou de climatisation présente un danger car ce dispositif pourrait empêcher les fumées d’arriver jusqu’au capteur du détecteur en cas de déclenchement d’incendie.