Biocarburant : CIMV signe une lettre d’intention avec la société Suédoise Taurus Energy

Contacter Commenter

CIMV a signé une lettre d’intention avec la société Suédoise Taurus Energy pour le développement et la production de biocarburant de seconde génération. Taurus Energy fournira sa souche de levure modifiée, XYLOFERMTM, ainsi que son savoir-faire dans le projet, pour convertir en bioéthanol les produits issus du procédé CIMV. Ce partenariat est initialement prévu pour une durée de 3 ans.

Dans le cadre de cet accord de collaboration, Taurus Energy et CIMV coopéreront à la fois sur le développement et la mise en production de bioéthanol de seconde génération - carburant à faible impact environnemental. Les deux sociétés ont prévu de travailler sur le procédé de production de bioéthanol de seconde génération - basé sur le prétraitement et la production de sucres (glucose et xylose) par le procédé CIMV, puis fermentation par l’utilisation de souches de levures développées par Taurus Energy. Les matières premières végétales utilisées seront des résidus agricoles principalement des pailles de céréales, des tiges de maïs ainsi que de la bagasse de canne à sucre.

“Notre souche de levure a une très grande résistance aux différents inhibiteurs potentiellement présents dans les sirops de sucres- tel que l’acide formique par exemple - et permet les meilleurs rendements de production d’éthanol, élément crucial pour CIMV pour envisager la production de bioéthanol à l’échelle industrielle. Cet accord ouvre de grandes opportunités à travers le monde pour Taurus Energy » dit Lars Welin Président de Taurus Energy.

La souche de levure de Taurus a été spécialement développée pour fermenter à la fois les sucres provenant de la cellulose et des hémicelluloses produits grâce au procédé CIMV à partir de résidus agricoles et sylvicoles. Taurus a développé et breveté plusieurs souches de levures. En collaboration avec CIMV, la principale souche de levure qui sera utilisée a été modifiée pour offrir une meilleure résistance aux inhibiteurs et permettre de fermenter rapidement en éthanol tous les sucres disponibles tels que xylose ou glucose.

“Nous sommes ravis du partenariat avec Taurus Energy, il sera profitable pour nos deux sociétés dans le contexte de notre développement dans le domaine de l’éthanol de seconde génération” dit Thiery Scholastique, Président du Directoire de CIMV.

CIMV a une approche révolutionnaire du raffinage végétale, le procédé CIMV permet de séparer la matière végétale en ses trois composants principaux : la BiolignineTM, la cellulose et/ou le glucose et un sirop de sucres en C5. La collaboration avec Taurus Energy concernera principalement la fermentation des sirops de C5 et de C6 issus de la bioraffinerie
L’accord, qui vient de prendre effet, est prévu pour une durée initiale de 3 ans.
Pour de plus amples informations:
Emmanuel Dutournier, Directeur Administratif et Financier, CIMV Telephone: + 33 (1) 80 88 58 81, e-mail e.dutournier@cimv.fr

A propos de Taurus Energy AB Taurus Energy AB est une société de recherche et développement, qui a pour but de commercialiser dans le domaine de la production d’éthanol, les résultats de son vaste programme de recherche et développement. Depuis 2006, la mission de l’entreprise est de d’offrir aux acteurs du secteur énergétique l’utilisation sous licence des produits développées par Taurus. Taurus Energy détient un portefeuille de brevets de plus de 10 brevets de classe mondiale, ces brevets ont été développés avec l’aide de près de 20 scientifiques de renommée internationale. La société est basée dans le parc scientifique Ideon à Lund, en Suède. Taurus Energy SA est cotée sur le marché Aktietorget.
Pour plus d’informations, visitez www.taurusenergy.eu
A propos de CIMV

Créée en 1998, la société CIMV (Compagnie Industrielle de le matière Végétale) a développé sur le modèle du raffinage du pétrole, un concept unique de bioraffinerie lignocellulosique permettant de séparer sans degradation, ni impact sur l’environnement, les trois principaux constituants de la matière végétale en trois produits intermédiaires destinés à l’Industrie : la BiolignineTM, la cellulose / le glucose et les sirops de sucres en C5. Ces produits peuvent se substituer à des commodités d’origine fossile entrant dans la composition de produits de la vie courante (colles, isolants, carburants, plastiques, etc.).
L’extraction d’une lignine pure constitue l’exclusivité scientifique du procédé CIMV,la lignine étant équivalente à un phénol pétrolier, dans la majorité de ses applications.
La ressource exploitée par le procédé CIMV est de nature non-alimentaire et provient de co-produits agricoles (pailles de céréales, bagasses de canne à sucre et de sorgho sucrier), ou de résidus de la sylviculture. La technologie CIMV est protégée à l’international par un portefeuille de huit brevets.
Pour plus d’informations, visitez www.cimv.fr