Le statut des para médicaux en danger

Contacter Commenter
Le statut des paramédicaux risque de changer.

Paramédicaux

Le nouveau statut particulier des paramédicaux

le ministère de la sante et de la reforme hospitalière a laisse entendre Que la version finale du dit statut sera présenté à la signature la semaine prochaine, d’un autre coté le Syndicat Algerien des Para medicaux a annoncé qu’ils vont attendre 1 mois d’ici la si rien ne se passe on entamera des mouvements de protestations au niveau des etablissement de santé.

11 commentaires à “Le statut des para médicaux en danger” - Cliquez-ici pour commenter.

  1. je ne sais pas a quoi sert ce retard un métier comme la sante est laisse en dernier de tous les statuts. Désolant on travaille avec les microbes et on attend la prime de contagion depuis 20ans. Les para médicaux sont des esclaves, personne ne les reconnait négligés. Aucun espoir dans le bled notre statut va encore dormir deux mois sont passés après la réunion avec le ministre : non assistance a des personnes en détresse.

  2. nous comptons beaucoup sur MR OULD ABBES pour la concrétisation de ce statut des paramédicaux .

    Un grand travail et des efforts fournis uniquement par des paramedicaux qui gèrent les services medico- chirurgicaux surtout au Sud par le manque de spécialistes.

    Certains sont en voie de retraite et continuent à exercer ce noble métier encore une fois Mr le ministre nous comptons beaucoup pour nous activer cette situation.

  3. BONJOUR OU BONSOIR! chers collegues, je vous salut tous et encore plus les paramédicaux qui ont préferé d’etre de la partie donc adherents au SAP.

    Mon message est simple:

    1/ Aux adherents : pour la premiere fois, l’histoire retiendra que seul les paramedicaux libres (autonomes) ont participé a l’elaboration de leur statut et qui s’est soldé par un statut paraphe et un pv tous les deux signés par le ministere de la sante. Soyez tous fiere.

    2/ Aux paramedicaux neutres : pendant la guerre de la revolution algerienne, il y a eu des hommes et des femmes qui ont pris leur courrage en mains et ils se sont enguagés pour une cause propre et justement le temps leurs a donne raison (bravo et mille merci pour l’independance ), il y a eu aussi des peureux qui sont resteés a l’ecart et a rien faire, ceux la ont aussi profité de l’independance mais avec un arrière gout, malheusement, il y a eu une troisieme categorie qui etaient contre leurs freres revolutionnaires et qui ont tout fait pour nuire a la revolution. En resumé : n’oublier pas que les droits des paramedicaux s’arrachent ne se donnent jamais, alors arretez svp de s’insulter mutuelement nul n’est parfait et il y a que ceux qui travaillent qui font des erreures alors svp arreter de casser.

    3/ A monsieur le ministre de la sante : nous comptons enormement sur votre sens d’equite et de justice en sachant que le corps des paramedicaux est le pararent pauvre de l’equipe soignante en algerie, cependant, seul le statut elabore entre le msprh et le sap est capable de resoudre les problemes.

    Les paramedicaux souffrent enormemment en ces temps( canditions de travail 0, la hogra, vestiaires dans les sous sols, pratiquent la chimiotherapie sans protection, la formation initiale tres mediocre, formation continue detourne, departs massifs) pour toutes ces choses l’avenir du paramedical et du systeme de sante est compromis car on ne peut reussir une reforme hospitaliere sans les paramedicaux.

    La formation paramedical doit passe par l’enseignement superieur au meme titre que les psychologues, veterinaires ,dentistes, pecheurs, les beaux arts, tourisme , …
    Je suis convaincu que cela va marcher pour nous et pour les citoyens malades qui attendent beaucoup du paramedical. Kamel chu mustapha

  4. Bonsoir, je suis ide exerçant a l hôpital Belfort, j’attends avec impatience la concrétisation de ce statut qui n’a que trop tardé à surgir, malgré que j espere mais cela reste pour moi très sceptique parcequ on n aura pas tout ce qu on voudra. Vous savez je regrette énormément d’avoir fait la formation paramédicale.

  5. Pourquoi tout ce retard pour les para médicaux. Tous les autres corps ont eu leur bien sauf NOUS. on a beaucoup souffert de ce silence.pourquoi…. le grand merci au syndicat et que DIEU Nous garde.

  6. Je suis un syndicaliste ugta, et sympatisant du syndicat algerien des paramedicaux pour la simple et unique raison ” c’est de vrais hommes” ils ont tout fait pour faire aboutir le statut et faire surtout profiter tous les paramedicaux.

    Pour moi et la majorite des syndicalistes ugta de mustapha nous sommes reconnaissons envers ces paramedicaux du sap qui ont travaille sans relache pour l’interet de tous (paramedicaux).

    On tiens a faire un aveu historique : devant les hommes et femmes du chu mustapha que presque nous tous on reconnais le sap de mustapha et nous souhaitons que un du sap puisse etre membre du bureau national. A nous la victoire

  7. Bonjour aux collégues

    S’il y a un syndicat qui puisse arracher nos droits, à mon humble avis, il n’y a que le SAP, qu’on le traite de tous les noms, je m’en balance, citez moi un syndicat qui s’est revolté pour defendre les droits des para-médicaux. no comment, soyons sages chers collégues, car le moment de la délivrance va bientôt arriver, j’éspère!!.Nous souffrons le martyre certes avec notre misérable salaire, patientons en , l’année va bientôt terminer, que deux mois pour que notre legitime droit soit honorer.Si et seulement si , le contraire de nos attentes verrait le jour, alors messieurs dames , passons à l’action .
    Le bout du tunnel est presque à vue.

    Soyons solidaires, car l’interet de nous tous est primordial.
    Coordialement

  8. bonjour.

    Moi en tant que IDE en soins avec une expérience de 20 ans,je ne pense pas que notre situation salariale va se régler.

    Parce que tout va ensemble,la vie sociale est en relation étroite avec la vie professionnelle.quelque soit l’augmentation qu’on va nous faire et comparativement avec l’augmentation sans cesse des prix des produits de tout genres, ajouter a ca le changement du mode de vie de l’algérien qu’on peu pas stopper,c’est a dire la diversité de la vie, l’elargissement du champs de participation dans la vie sociale, économique culturelle.tout ceci augmente la souffrance psychologique du citoyen demunis qui se vois dans l’incapacité de subvenir aux besoins financiers de ses enfants.

    Si messieurs les ministres m’écoutent : vous, vous êtes sur des chevaux qui vont vite,et la majorité du peuple que vous gérés sont sur des ânes qui marchent et ne cours jamais,puis vous vous retournez pour leur faire comprendre qu’ils sont trop lents et qu’ils doivent se précipiter.

    Et bien non messieurs les ministres.vous savez qu’elle est la solution:vous devez inverser les montures.merci

  9. A quoi ce retard monsieur le ministre un geste de votre part nous sommes des pauvres malheureux dans ce pays ou va la santé en Algérie de notre bien aimé le Président abdelaziz boutaflika viva l’Algérie.

  10. A tous mes collegue paramedicaux; soyons unis on représente tous les hopitaux de notre cher algerie.
    on a demontré notre courage notre sagesse mais jusqu’a quand.
    cher collegue faisant une gréve digne du nom.UNE greve illimitéé au portail fermé .elle c’est dérouler une fois en pologne et avec notre consentement elle se passera une deuxieme fois en algerie.finis le dialogue avec se ministre monteure;c’est une honte pour l’algerie d’avoir un résponsable pareil a la tete de la sante. SOYONS UNIS.
    NOUS TRAVAILLONS POUR NOURIRE NOS FAMILLES ET NOS ENFANTS .personne n’a le soussie coment joindre les deux bouts.
    (mayhas eldjemra ghir likouatout)main dans la main en réussera

  11. Bienvenue dans le monde de salter.