Immobilier : présentation Nestpick

Contacter Commenter Site Web
Description de notre activité et présentation des raisons pour lesquelles nous existons.

Qui sommes-nous ?

nestpick est un service pour une nouvelle génération qui souhaite changer significativement le marché immobilier. L’entreprise offre une façon simple, sûre et pratique de louer un appartement adapté en ligne. Soutenue par Rocket Internet depuis 2014, l’entreprise a pour but de se développer à l’international et de rétablir le marché immobilier dans d’autres pays européens et bien davantage. La startup, fondée par Fabian Dudek et supportée dans son développement global par Dr Patricia Moubarak, a déjà reçu deux récompenses pour ses qualités d’entrepreneur aux Pays-bas : les prix LOEY et STUOP.

Remettre en cause le statu quo

La startup a actuellement près de 8000 propriétés disponibles sur leur site et cela ne fait qu’augmenter au fil des semaines, avec près de 500 nouveaux logements chaque semaine au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Espagne, en Italie, en France, en Allemagne, en Irlande et en Autriche. En permettant à ses utilisateurs de réserver intégralement en ligne, nestpick offre aux jeunes générations la liberté de se loger facilement à l’étranger. Ils ne devront plus forcément être sur place pour trouver un endroit où vivre. Cette expansion croissante sur de nouveaux marchés européens ne fait qu’accentuer ce souhait toujours présent de remettre en question le status quo.

“Le marché immobilier est l’un des plus conservateur et réac, notamment en Europe. Les acteurs de ce marché ont choisi de ne pas user d’internet, ce qui fait de nous la solution pour une génération de jeunes nomades qui voient le fait de vivre à l’étranger comme un droit à part entière.” Fabian Dudek, fondateur de nestpick.

“Actuellement, les courtiers immobiliers continuent de faire confiance à des pratiques commerciales dépassées, inefficaces et rigides et toute location devient un cauchemar. L’habitude a été de faire la même chose de la même manière depuis bien longtemps, mais cela ne signifie pas que c’est la bonne manière d’avancer.”