Le marché Français de la piscine : bilan 2012

Contacter Commenter Site Web
Piscines enterrées, piscines hors sol, robots de piscines, autant d'innovations qui font face à la crise. Quel avenir pour le marché de la piscine ? Analyse et explications.

>Comment le marché ce porte t-il et pourquoi?

Selon les derniers chiffres, publiés par la fédération de professionnels de la piscine (FPP), le marché reste à flot ! Un léger recul de 4% est à noter, mais face à la crise féroce que nous traversons, les estimations n’étaient pas si optimistes.

Ce chiffre négatif est en effet qualifié de belle performance par les professionnels. Outre la crise, les conditions climatiques du printemps sont venues elles aussi compliquer la situation.

Le retour d’une météo plus clémente au mois d’août explique en partie les résultats obtenus. Soleil et températures estivales ont boosté le marché, contrebalançant avec les chiffres peu glorieux des mois précédents.

La météo n’est pas la seule à rentrer dans l’équation. La structure même du marché a changé, les abris de piscines se vendent de plus en plus et les chantiers de rénovations viennent grappiller du chiffre d’affaire. Les particuliers veulent améliorer le confort de leur installation, en y ajoutant une pompe à chaleur ou des panneaux solaires par exemple. Ils sont également nombreux à miser sur le design de leur piscine, ce qui, bien évidemment assure aux professionnels une source de revenus supplémentaires.

> Mais alors que peut-on prévoir pour les années suivantes ?

Avec plus de 1,6 millions de piscines, la France demeure le plus important parc en Europe, juste derrière les États-Unis. Véritable phénomène de société, plus de 4 Français sur 10 déclarent rêver de posséder une piscine.

Bon signe pour l’avenir ? Pas si sûr…

La concurrence devient féroce. Les grandes surfaces alimentaires, de bricolage ou encore les jardineries se mettent à surfer sur le créneau. Ils s’axent surtout sur les accessoires, l’entretien ou les piscines d’entrées de gamme. Quand on sait que plus de 40% du parc de piscine en France aujourd’hui est représenté par des piscines hors sol, chiffre qui augmente d’année en année, on imagine la part de marché que vont pouvoir subtiliser les grandes surfaces à nos traditionnels pisciniers.

Grâce à leurs centrales d’achat, leurs notoriétés et leurs proximités avec le consommateur, les magasins de ce type représentent aujourd’hui un tiers du marché global.

Les fabricants vont devoir opter pour une politique de différenciation s’ils veulent garder la tête hors de l’eau. Qu’il s’agisse de miser sur l’innovation, sur des produits haut de gamme ou sur une maintenance accrue, les pisciniers vont devoir se méfier de ce marché en constante évolution.