Groupe le Noble Age - Gestionnaire d'établissement EHPAD en France

Contacter Commenter Site Web Page Web
Le groupe le Noble Age gestionnaire d'établissement EHPAD en France. l'EHPAD un investissement idéal pour préparer sa retraire et obtenir un complément de revenu régulier et sécurisé.

Le Noble Âge est à l’origine une société familiale…

La société est créée en 1990 à Nantes par Jean-Paul Siret qui est le président directeur générale. La Chezalière qui est un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes ou EHPAD est le premier crée. À partir de son expérience acquise dans le premier EHPAD, Jean-Paul Siret élabore les principes d’une prise en charge individualisée déployée aujourd’hui dans tous les établissements du Noble Âge.

En 1995, il ouvre Le Parc de Diane qui est le premier établissement entièrement dédié aux personnes souffrant de la Maladie d’Alzheimer. En 1998 l’établissement compte 250 lits sur 3 établissements. Le Noble Âge exploite en France et en Belgique avec 44 établissements spécialisés dont : 31 EHPAD (Établissements d’Hébergement pour Personnes âgées dépendantes), 5 SSR (Soins de Suite et de Réadaptation), 6 MR (maisons de repos en Belgique) et 1 Clinique Psychiatrique, 1 HAD (Hospitalisation A Domicile). Ces établissements sont tous agréés par les autorités de tarification (C.G et ARS), et ont une capacité globale de 4.046 lits.

Un accueil de qualité

De par ces performances le Noble Âge se positionne aujourd’hui comme le 5e acteur du marché, sur lequel il se distingue par la qualité de ses établissements haut de gamme et son savoir-faire pour l’accueil des personnes âgées désorientées. Par ailleurs, l’éthique, le respect, le sens du service et la confiance sont les clés de la réussite de l’établissement. De plus les exigences du professionnalisme et une fortemédicalisation de chaque établissement assurent l’anticipation des risques et la satisfaction desrésidents, des patients et de leurs familles.

Dans chaque établissement, l’organisation de proximité, la fidélisation du personnel à travers la formation et la responsabilisation des professionnels sont les mots d’ordre.

L’établissement a beaucoup évolué, car l’objectif de 3.000 lits, prévu courant 2009, fut atteint dès 2008. La direction générale ne reste pas là, car elle envisage de développer et de doubler le parc d’ici 2014.