Financer son projet de construction

Contacter Commenter Site Web
Financer son projet de construction nécessite de prendre en compte l'ensemble des coûts liés au projet : non seulement l'achat du terrain et la construction, mais aussi tous les autres frais comme le raccordement aux réseaux.

L’achat d’un terrain exige une préparation financière en béton. Il faut donc se fixer un budget et s’assurer qu’il est complet…

Voici quelques pistes qui pourront vous aider pour financer l’achat de votre terrain et pour vous préparer aux travaux.

Comment ?

En termes de budget, ce n’est pas essentiellement l’achat du terrain qui nécessite le plus d’argent. En effet, il se peut que l’ensemble des travaux qui s’ensuivent puisse être encore plus coûteux.

L’idéal serait bien sûr de payer le terrain avec ses épargnes mais concrètement, c’est quasiment utopique de pouvoir payer rubis sur l’ongle.

Une formule d’emprunt qui peut être intéressante si l’on a l’intention de construire rapidement est l’ouverture de crédit. Les modalités de ce mode d’emprunt permettent d’économiser les intérêts. Un passage chez le notaire est bien sûr nécessaire pour que tout se mette en place.

achat de terrains

Les coûts à prendre en compte

Au-delà du prix du terrain en lui-même, d’autres coûts doivent être pris en compte : les éventuels frais de raccordement aux réseaux (eau, électricité, gaz…), les tout aussi éventuels frais de démolition, les honoraires du géomètre pour le bornage du terrain, le coût des consommations courantes (eau, gaz, électricité…) qui auraient changé par rapport à votre ancienne habitation ; si vous avez changé de commune ou de région, un changement de taxes sur les déchets ménagers, de redevance sur la radio-télévision, d’épuration des eaux, etc.

Terrains en lotissement

Enfin pour trouver votre terrain, un site national centralise les terrains disponibles en individuels et en lotissements : http://www.les-terrains.com/.