La punaise de lits s’inquiète du froid aux Etats-Unis, quelles conséquence pour la France ? Lyon, seconde ville de France échappera t-elle à cette épidémie ?

Contacter Commenter Site Web Page Web

La punaise de lits s’inquiète du froid aux Etats-Unis, quelles conséquence pour la France ?

Lyon, seconde ville de France échappera t-elle à cette épidémie ?

Comme on le sait, le pays exportateur de punaises de lits est sans aucun doute les Etats Unis, avec des températures ressenties jusqu’à -51 °c, il fait mauvais temps pour le transport des punaises.

En effet, vos bagages souvent stockés dans des containers ou dans des voitures, ce qui va  faire subir à ces insectes une mortalité accrue.

Pour rappel, la température létale de cette petite bête est de moins 23°C pendant 48 heures.

Cependant, ne nous réjouissons pas trop vite, le développement de cet insecte en France s’est multiplié par 10 ces 5 dernières années.

Elle a déjà atteint nos foyers et cette importation massive de punaises était valable il y a une dizaine d’année, mais aujourd’hui, notre pays s’auto-infeste.

Son mode de transport : les sacs, n’est alors pas remis en cause, non seulement l’intérieur de vos sacs n’atteint pas les -23° mais de plus elles voyagent sur des temps très court : votre entourage proche.

Elle a donc encore de l’avenir dans nos foyers…

Ce petit insecte de la taille d’un pépin de pomme est devenu la bête noire de nos foyers (5 à 6 mm), son seul objectif est de se nourrir de notre sang.

La journée, elles restent cachées dans les coutures de matelas, les plinthes, les fentes, lambris, revêtement de sols, mobilier, boitiers électriques…

Elles profitent de la nuit, elle vous détecte car vous dégagez de la chaleur et du dioxyde de carbone, vous êtes alors sa proie favorite, elle fera de votre peau un vrai repas, capable de vous sucer jusqu’à 40 fois par jour.

Inutile de vous dire que vos nuits vont être différentes, cet insecte sournois ne se montre même pas.

Vous êtes peut-être la proie de cet ennemi sans le savoir car rappelons-le que chacun réagis différemment à sa succion.

En cas de forte infestation, nous pouvons retrouver des traces d’exréments à l’entrée de leur cachettes.

Mais il est si bien caché que nous avons souvent recours aux chiens renifleurs afin de confirmer leurs présences.

Nous avons pu suivre durant deux mois la société GAME OVERsituée à Lyon, qui intervient sur le Rhône et la Loire (Vaulx-en-velin,Villeurbanne, Lyon, Dardilly,Roanne,Amplepuis,Thizy,Tarare…) qui confirme que la difficulté n’est pas de traité le logement mais plutôt de faire face à une ré-infestation lié à notre mode de vie, car la punaise prolifère dans nos espaces personnels, chez nos proches, chez qui nous allons régulièrement…

La punaise de lit s’invite dans notre intimité, et cela devient insupportable pour sa victime.

Le plus étonnant est de voir que les rues adjacentes aux Universités de Lyon, représentent 70% de l’activité des désinsectiseurs sur la ville de Lyon, par exemple la rue de l’université à Lyon 7° ou encore le secteur de la Doua à Villeurbanne…

Les étudiants se contaminent entre eux et amènent leurs insectes chez leurs parents (en périphérie), ce qui constitue une véritable invasion sur le territoire français.

Face à ce fléau, des désinsectiseurs luttent sur tout le territoire.

De nombreuses méthodes différentes ont étaient déployer (thermique, bio…) mais la seule qui a fait sa preuve est la chimique malheureusement….

Afin de trouver un professionnel dans votre région, vous pouvez utilisez les pages jaunes en cherchant dératiseur/desinsectiseur :

https://www.pagesjaunes.fr/pros/detail?bloc_id=56979091000001C0001&no_sequence=1&code_rubrique=50150600

Pour conclure, les températures extérieures n’ont aucun impact sur la prolifération des punaises de lits.

Vus pouvez nous retrouver pour plus d’explications sur les punaises de lits:

https://deratisation-desinsectisation.gameover.pro

La punaise lits s’inquiète froid Etats-Unis, quelles conséquence pour France ? Lyon, seconde ville France échappera t-elle à cette épidémie ?