Le rachat de crédit : le crédit pour faire face au surendettement ?

Contacter Commenter Site Web Page Web
Beaucoup de familles françaises sont tombées dans le piège du surendettement. C'est pourquoi les organismes de rachat de crédit proposent la solution de suredettement appelée rachat de crédit ou regroupement de prêt. Mais comment ça fonctionne ?

Quelle solution face au surendettement ?

La principale cause du surendettement

La liste des personnes figurant dans le dossier de surendettement banque de france accroit comme le nombre des personnes faisant recours à un organisme de crédit augmente. En effet, les banques et tous les autres sociétés de crédit facilitent les conditions de prêt pour particuliers. Par ailleurs, aucune règle empêchant les débiteurs de souscrire un nouveau crédit auprès de plusieurs entreprises à la fois, n’existe. Beaucoup de personnes issues de différentes classes sociales ont ainsi du mal à gérer leur crédit et se retrouvent confrontées à diverses sortes de difficultés financières.

Le rachat de crédit

Face à cette phénomène, les organismes de crédits ont encore retrouvé un moyen de rendre service au public. Ils ont inventé le rachat prêt autrement connu sous le nom de rachat de crédit. Cette prestation consiste à tendre la main aux personnes à problèmes financiers et surtout aux personnes devenues interdit bancaire. Comme principe, le rachat de crédit permet de consolider tous les crédits d’un donneur d’ordre. Ainsi, il n’aura plus qu’à rembourser un seul crédit. En plus, la mensualité de ce crédit sera largement inférieur à l’ensemble des mensualités des crédits d’avant. En revanche, cette opération financière donne suite à une prolongement de la période de remboursement de crédit. Tout les crédits d’un donneur d’ordre est de ce fait restructuré, c’est pourquoi cette opération est aussi appelée regroupement de prêt ou regroupement de crédits. En une seule phrase, le regroupement de credit se résume comme l’échange d’un crédit à court terme contre un autre à long terme.

3 commentaires à “Les offres des organismes financiers : du crédit au rachat de crédit” - Cliquez-ici pour commenter.

  1. Ouvrir un compte offshore à l’étranger ou un compte bancaire pour interdit-bancaire fiché banque de France.

  2. Les investissements en loi Duflot devront être d’un maximum de 300 000€ et une défiscalisation possible sur 9 ans à hauteur de 18%.