Prix Edgar Faure 2011 : Et pour que Marianne chante à nouveau" de Gilles Le Bail nominé

Contacter Commenter Site Web

Le Prix de littérature politique Edgar Faure est remis chaque année pour récompenser le meilleur ouvrage politique de l’année.

Et pour que Marianne chante à nouveau de Gilles Le Bail est nominé. À travers ce livre, il interpelle l’engagement citoyen et les valeurs républicaines.

Le Prix Edgar Faure

Le Prix de littérature politique Edgar Faure est remis chaque année depuis 2007 pour récompenser le meilleur ouvrage politique de l’année. L’association éponyme est présidée par Rodolphe Oppenheimer, petit-fils d’Edgar Faure, qui compose annuellement un jury chargé de désigner le lauréat.

Il a récompensé successivement les livres suivants :

Politiques cherchent Audimat désespérément,
Apolline de Malherbe en 2007,
Des hommes d’État, Bruno Le Maire en 2008,
Post politique, Mathieu Laine en 2009,
La Guerre des banlieues n’aura pas lieu, Abd Al Malik en 2010.

Un livre, une vision

« La France, qui a vu naître les Droits de l’Homme et du citoyen, connaît une crise économique, sociale, culturelle et démocratique qui s’est amplifiée à partir de la crise mondiale de 2008. La notion de Liberté s’individualise, l’idéal d’Égalité est remis en cause et la Fraternité n’est plus le ciment de notre société. Le modèle républicain et démocratique se voit donc menacé par le désengagement des citoyens à l’égard des questions politiques. Nous devons replacer l’éducation et la participation au centre du projet de reconstruction d’une citoyenneté responsable, garantir le renforcement de la société civile, essentielle au fonctionnement démocratique, et à nous de défendre la sphère publique face à un marché sans régulation. »

À travers ce livre, Gilles Le Bail vous interpellera sur l’engagement citoyen et sur la nécessité de faire vivre les valeurs républicaines. « Et pour que Marianne chante à nouveau » est publié aux éditions Jacques André Editeur.

Gilles Le Bail, Délégué Général de la FFMJC accueillant 2 millions d’adhérents en France, dont 500 000 jeunes, Ancien Président du CNAJEP représentant un secteur de 430 000 associations, 6 millions de bénévoles et 1,4 % du PIB.

Un commentaire à “Nomination au Prix Edgar Faure 2011 de “Et pour que Marianne chante à nouveau” de Gilles Le Bail” - Cliquez-ici pour commenter.

  1. Félicitations