La cire d’abeilles et les bougies d’oreilles

Contacter Commenter Site Web

La cire d’abeilles est connue comme étant un produit de la ruche qui s’utilise dans divers domaines.

On la rencontre dans certains produits cosmétiques, dans des petits accessoires du quotidien et dans certaines encaustiques. Mais elle est également utilisée dans le domaine thérapeutique comme pour les massages mais également pour concevoir des bougies d’oreilles.

Le secret des bougies d’oreille

Secrétée par les abeilles pour protéger la gelée royale dans la ruche, la cire d’abeilles fait partie des composant de certains produits de beauté  ainsi que de baumes contre le rhumatisme. La cire d’abeilles dispose de plusieurs qualités telles que protectrice, filmogène, hydratante, assainissante pour la peau et sa particularité d’être drainant pour les cheveux. Elle est également utilisée pour nourrir le bois  et compose en même temps certains suppositoires, des rouges à lèvres, du maquillage, des cataplasmes…

Mais l’utilisation de la cire d’abeilles ne se limite pas à ces seuls domaines.

Tiré d’une tradition indienne Hopi, on retrouve aussi la cire d’abeilles dans les bougies d’oreilles. Ce sont des tubes de tissus qui sont enveloppés d’un long creux de cire d’abeilles. Elles peuvent avoir une longueur entre 20 et 30 cm. On les utilise pour l’hygiène des oreilles et elles sont très fréquentes dans la médecine douce.

Pour les utilisateurs de la bougie d’oreilles, elle aurait pour fonction de décrasser les oreilles. La chaleur qui est obtenue grâce à la combustion de la cire d’abeilles arrive jusqu’aux tympans et rendrait molle les impuretés qui y sont logées. Ces dernières seront aspirées dans le tube en tissu qui était recouvert de la cire d’abeilles. C’est une méthode de nettoyage des oreilles en profondeur et en plus, on reconnaîtrait à la bougie d’oreilles la faculté de stimuler la circulation sanguine et favorise la détente et la relaxation. Malgré que les utilisateurs croient en ces vertus de la bougie d’oreille, il n’a été encore fourni aucune preuve qui attesterait de son efficacité.