Lac Chungará: un Lac “haut en couleur”

Contacter Commenter Site Web Page Web
Le lac Chungará culmine à une altitude de 4 570m au dessus du niveau de la mer et fait partie du Parc National Lauca déclaré Réserve mondiale de la Biosphère par l'UNESCO.

Lac Chungará au coeur de la région XV d’Arica et Parinacota (première région du territoire chilien du nord au sud).

Le lac fait partie des principales attractions touristiques de la Province de Parinacota, commune de Putre, dans la pointe extrême nord du Chili ; il est localisé à plus de 54 km de la ville de Putre et à seulement 9km à l’ouest de la frontière avec la Bolivie. Le lac culmine à une altitude de 4 570m au dessus du niveau de la mer et fait partie du Parc National Lauca déclaré Réserve mondiale de la Biosphère par l’UNESCO.

Description :

Le Lac Chungará  provient de langue aymara qui signifie littéralement «mousse dans la pierre ». Ce peuple a réussi à survivre à l’épreuve du temps grâce à cette ressource hydrique qui compose le lac.

Avec une superficie de plus de 21,5 km2, le Lac Chungará étonne par l’altitude à laquelle il est situé : il est souvent considéré comme le plus haut du monde (4 570m). A ses alentours, on peut observer des sommets enneigés qui font la beauté du paysage du lac, dont parmi eux le Nevado de Payachatas (littéralement sommet enneigé des jumeaux en Aymara), composé des volcans Parinacota et Pomerape, en plus des nevados Sajama et Guallatiri.

Afin de connaître entièrement les principaux atouts touristiques du site du Lac Chungará, il est nécessaire de passer la nuit dans la ville  de Putre, point de départ d’un sentier d’1 km de long qui se termine au lac. Au fur et à mesure que vous avancerez, il sera possible pour vous de vous familiariser avec la faune présente en ce lieu : alpagas, tarucas, vizcachas, guanacos, vigognes, pumas, lamas et zorros.

En arrivant aux rives du lac, il est possible de rencontrer des perdrix, flamants, condors, foulques entre autre, parmi les 130 espèces natifs de cet environnement.

Profiter d’un bon goûter ou d’un pique-nique sur les bords de la rivière est possible puisqu’il existe 2 sites habilités avec table, bancs, grill et parking. Toutefois, il n’est pas permis de camper là-bas.

Ignacio Molina

Turismo Milodon, agence réceptive au Chili