Services de Social TV : se retrouver dans la multiplicité des offres

Contacter Commenter Site Web

On attend beaucoup de la Social TV en ce moment…

Annoncée comme l’avenir de la télévision, cette nouvelle approche du bon vieux téléviseur place le téléspectateur au centre de différentes stratégies. Ce dernier se retrouve alors dans une nuée de services et programmes qu’il doit apprendre à utiliser et à maîtriser pour jouir pleinement de la nouvelle expérience télévisuelle qu’offre la Social TV.

La dimension sociale de la Social TV

Le principal argument de la Social TV est évidemment l’ouverture. L’ouverture au niveau du téléspectateur, mais aussi au niveau des fournisseurs de contenus et de services. Pour l’utilisateur, le principal intérêt avec la Social TV est bien entendu l’interactivité qu’elle propose. Cela passe par la possibilité de partager ou de commenter directement un contenu. Ainsi, contrairement au modèle de la télévision classique, les téléspectateurs ne sont plus considérés comme de simples récepteurs de message, mais aussi comme d’émetteurs ou plus précisément de relayeurs potentiels.

Des services et des programmes adaptés

Pour permettre de vivre pleinement cette nouvelle expérience télévisuelle, les acteurs du secteur sont obligés de mettre en place des offres adaptées aux besoins de cette dimension sociale. Comme la Social TV est un concept plus ou moins récent, il représente un important marché encore à pourvoir. Voilà pourquoi, telle une ruée vers l’or, les offres se sont considérablement multipliées ces derniers temps, et ce, à tous les niveaux. Ainsi, on a en aval les diffuseurs de contenus qui multiplient l’interaction avec le public à travers leurs programmes. Du côté de l’offre technique, les constructeurs de TV connectées, de consoles ou de box recherchent toujours le meilleur moyen de rendre le plus naturel possible l’utilisation des outils. Même topo en ce qui concerne les développeurs d’applications. Au final, le public se retrouve avec une multitude d’offres qui se ressemblent plus ou moins.