Soins dentaires – Une nouvelle alternative au tourisme médical.

Contacter Commenter Site Web Page Web
Dental Lab Express, l’alternative au tourisme médical : un service de laboratoire dentaire délocalisé offrant des prothèses dentaires au meilleur rapport qualité/prix. Une équipe suisse et une production européenne.

Des centaines de milliers de patients suisses se retrouvent confrontés à des devis de travaux dentaires souvent astronomiques en rapport à leurs revenus. Les traitements sont repoussés, évités. Lorsque ce n’est pas le cas, la fuite vers l’étranger est souvent privilégiée au low-cost local, qui reste pour certains, hors de prix. Cette conjoncture a permis de donner naissance à Dental Lab Express, un nouveau service de travaux de laboratoire dentaire basé sur la délocalisation de la production des prothèses en Hongrie.

Dental Lab Express : un service de travaux de laboratoire dentaire « Made in Europe »

Après avoir exploré le marché du tourisme médical, un docteur et un homme d’affaires genevois ont vite réalisé qu’il était bien plus pratique de faire voyager les prothèses dentaires que les patients. Le principe court-circuite le vol, les jours de congé utilisés ainsi que les frais d’hôtel. Le concept évite aussi des tracas liés à la communication, à la confiance et au changement de patricien.

Les entrepreneurs ont donc fondé Dental Lab Express et adapté un laboratoire basé à Budapest pour travailler avec des marques et matériaux suisses. Le résultat : un service parfaitement identique à celui offert par les prothésistes dentaires helvétiques, mais à 50% des prix, transport et taxes compris. Une logistique méticuleuse et une collaboration avec DHL Médical Express leur permet de délivrer les pièces dans des délais similaires à ceux des techniciens locaux, comme ces dernières arrivent au laboratoire le lendemain de l’envoi. Le service clientèle est assuré par une équipe genevoise, en français et en anglais pour l’étranger.

Tarifs exorbitants : des dentistes parfois injustement incriminés

Tous les dentistes n’ont pas forcément un salaire de ministre ; des frais fixes, comme la location du cabinet, la secrétaire et les instruments médicaux ne peuvent être éludés. En outre, il est important de souligner que 30 à 50% des coûts de leurs prestations sont intrinsèques aux frais de laboratoires…

Les salaires des techniciens dentaires s’échelonnant de 55′000 à 100′000 francs par année et sont responsables de près de 60% des coûts de production des prothèses. Le revenu moyen du secteur est en fait bien supérieur à ces chiffres. En effet, il faut savoir que près de 50% des laboratoires dentaires sont des sociétés SARL ou SA et produisent un bénéfice supplémentaire qui va s’additionner au salaire des techniciens partenaires. Ces derniers sont nombreux, car plus de 50% des laboratoire comptent seulement 1-4 prothésistes dentaires…

Plus de 60% des techniciens n’ont aucune proximité de lieu avec le dentiste ; les empreintes dentaires arrivent donc au laboratoire le lendemain de l’envoi, tout comme avec le nouveau service de Dental Lab Express. La seule, différence, une facture finale 2 à 3 fois supérieure…

« Il y a de quoi grincer des dents lorsque le prix des gouttières anti-bruxisme (une simple empreinte de plastique) dépasse les 300 CHF. - », avance le Dr. de Weber, co-fondateur de la société. La note est encore plus douloureuse avec les couronnes sur implants qui avoisinent les 3000 CHF. -. Dans ce cas précis, les pièces sont parfois facturées à plus de 1000 CHF. - par les prothésistes dentaires suisses…

A ne pas confondre avec les travaux faits en Chine

La délocalisation de la production des prothèses dentaires en Asie a soulevé un vent de colère parmi les dentistes français. Les pièces sont qualifiées de « fausses dents aux yeux bridés » dans Capital, lors de l’interview du directeur de l’Union Nationale Patronale Des Prothésistes Dentaires, qui souligne que près d’un tiers des pièces vendues en France sont fabriquées en Asie.

L’analyse de prothèses dentaires provenant d’Asie a révélé plusieurs faits troublants, comme par exemple un taux de plomb de 210 parties par millions alors que la teneur acceptable est fixée à un maximum de 90 ppm pour les Etats-Unis.

De surcroît, les prothèses sont souvent beaucoup trop dures, mènent à une usure plus rapide et peuvent provoquer un ébranlement des racines des dents impliquées. Des traces de radioactivité ont même été décelées dans ces prothèses pour le moins exotiques !

Le contraste avec les travaux dentaires de Dental Lab Express est clair. La production est 100% européenne, Les marques et matériaux utilisés sont suisses ou allemands, selon la demande du dentiste. Finalement les maîtres céramistes hongrois n’ont rien à envier aux techniciens suisses, si ce n’est leur salaire. Ils sont d’ailleurs souvent plus sollicités et travaillent dans un environnement très compétitif, de par la croissance du tourisme dentaire en Hongrie.

Une solution pour les patients et les dentistes

Avant que les assurances décident d’étendre leur couverture à ce secteur, le service de délocalisation de travaux de laboratoire dentaire semble être un compromis idéal permettant aux dentistes de garder leurs patients et aux patients en difficulté financière de bénéficier de traitements adéquats. Ces derniers peuvent dès maintenant sans autre demander à leur dentiste d’envoyer leurs travaux chez Dental Lab Express.

La qualité suisse à 50% des prix est probablement l’avenir du low-cost. Les patients ne pouvant se permettre certains soins devraient avoir le choix de continuer leurs traitements avec leur dentiste et en Suisse.

En ce début de 21ème siècle, même dans l’un des pays les plus riches au monde, tous n’ont pas accès à des services médicaux fondamentaux, c‘est une triste réalité ; et pourtant, la santé n’a pas de prix…

Contact

Dr. Ivan de Weber, co-fondateur.
Téléphone : +41 22 575 22 10
Site Internet : www.dental-lab-express.com
Email : contact@dental-lab-express.com

Dental Lab Express Kft.? - Csengery u. 33? - 1 Em. 2/A - ?1067 Budapest? - Hongrie

Soins dentaires – Une nouvelle alternative tourisme médical.