Les professionnels de la santé ont rendez-vous sur Bmsplus.fr

Contacter Commenter

Depuis janvier 2012, Bristol-Myers Squibb a lancé sa première plateforme relationnelle exclusivement réservée aux professionnels de santé.

Ce site propose des informations médicales et scientifiques relatives aux pathologies dans lesquelles BMS s’est impliqué et à développé des traitements. Par exemple le SIDA, la Leucémie myéloïde chronique, les troubles bipolaires de type I et la schizophrénie, l’hépatite B, le mélanome, la douleur, le syndrome coronaire aigu, la thrombose ou encore l’hypertension artérielle ou le diabète.
Dans cet espace personnalisé qui leur est réservé, médecins généralistes, spécialistes et pharmaciens pourront retrouver :
- des informations scientifiques et médicales relatives aux pathologies dans lesquelles Bristol-Myers Squibb est impliqué. Avec des niveaux d’informations différents permettant une meilleure connaissance ou un approfondissement de ses connaissances.

- Une rubrique « nos médicaments », avec les mentions légales et les avis de la commission de transparence des produits ainsi que des informations relatives aux médicaments.

- une bibliothèque multimédia comprenant des vidéos, des planches anatomiques en 3D et une banque d’images

- en pratique : des outils d’aide à la pratique et des données de santé en France et en région (données sociodémographiques, offre de soin et prise en charge).

- Recherche et développement : fiches méthodologiques en Pharmaco-épidémiologie, études par lesquelles le professionnel de santé est investigateur

- vous et Bristol-Myers Squibb : formations en ligne, liens vers les sites web de Bristol-Myers Squibb

- mission et engagements : 35 actions et 8 engagements de Bristol-Myers Squibb pour un partenariat durable avec les professionnels de santé.

Ce site a été conçu avec comme préoccupation principale les besoins quotidiens des professionnels de santé dans l’exercice de leur profession. C’est pourquoi l’accent est mis sur la pratique avec des planches anatomiques, des images, des outils interactifs tels que des échelles d’hétéro-évaluation de la douleur.