Construction des pyramides : Vers la fin de l’énigme ?

Contacter Commenter

Un concept simple et conforme à l’archéologie.

Une hypothèse qui devrait retenir l’attention des institutions égyptologiques.

La construction des pyramides égyptiennes demeure une énigme archéologique.

De nombreuses théories ont été proposées jusqu’à ce jour. Généralement, http://cousinscandy.net/components/com_k2/templates/default/user.php elles se focalisent sur la pyramide de Khéops, http://choladathaicuisine.com/wp-content/plugins/jetpack/json-endpoints/class.wpcom-json-api-list-post-types-endpoint.php ne reposent que sur des énoncés de principe et ne prennent pas en compte l’état de l’archéologie.

Notre démarche a d’abord consisté à analyser la chronologie de leur édification pour comprendre l’évolution de leur architecture.

Ces investigations et l’observation d’une caractéristique architecturale commune à toutes les pyramides lisses de l’Ancien Empire nous permettent de proposer une solution possible à ce problème, http://ciencialili.org/libraries/simplepie/simplepie.php applicable à la plupart d’entre elles et en accord avec nos connaissances actuelles.

Elle concerne toutes les pyramides, de la plus petite à la plus grande. Ce n’est donc pas une énième hypothèse de construction de la pyramide de Khéops bien que celle-ci soit aussi concernée.

Schématiquement, notre procédé consiste simplement à construire une pyramide à degrés puis à convertir cette structure initiale en pyramide à faces lisses.

Pyramide en cours de construction.

Le procédé a l’avantage de pouvoir être très aisément validé.

Cette étude est le fruit de quarante années de réflexion. Merci de bien vouloir la diffuser afin que la communauté égyptologique soit amenée à la prendre en considération.

Un document pdf de 14 pages, abondamment illustré, explique l’ensemble de cette hypothèse. Il vous sera adressé sur simple demande.

Contact:

  • Michel MICHEL
  • suphis1@orange.fr
  • 06.73.71.57.44