Découvrez les Dibonds de l’artiste FrédériqueK

Contacter Commenter Site Web Page Web
L’artiste FrédériqueK dévoile son nouveau site, un univers qui invite à se laisser porter par l’Emotion. Découvrez ses toiles disponibles en dibond numéroté de 1 à 10...

FrédériqueK décline ses toiles en Dibonds pour des Tableaux d’Art d’exception…

L’artiste FrédériqueK souhaite rendre ses œuvres accessibles à tous, amateurs de peinture et d’art, décorateurs ou architectes d’intérieurs. A travers un nouveau site l’artiste dévoile une galerie de dibonds qui invitent à l’éveil des sens, à l’écoute de l’émotion.

FrédériqueK, une femme, une artiste

Né en 1956 à Rouen, FrédériqueK obtient un diplôme supérieur d’architecture DPLG en 1982.

Elle crée alors des dessins textiles et d’ameublement avant d’enseigner les Arts Appliqués durant cinq ans puis plus tard intervient en Art-thérapie.

Depuis 35 ans, Frédérique K est avant tout une Artiste peintre…

Travaillant la peinture à l’huile selon les techniques anciennes, FrédériqueK explore tous les possibles : glacis, frottis, grattage jusqu’à la couche d’impression, pleine pâte, etc.

Particulièrement sensible à l’art grec dont elle affectionne les sculptures et leur regard posé sur le corps humain, FrédériqueK fait de la femme le cœur de sa galerie. A la recherche de l’essence même de la femme, l’artiste puise en la philosophie les teintes, les expressions de visage afin que la technique soit au service de la pensée.

Le choix des dibonds

Au fil de ses nombreuses expositions, l’artiste souhaite rendre ses œuvres plus accessibles. Pour cela, elle choisit de créer des reproductions de qualité sur Dibond.

A la fois solide et léger, le Dibond garantit une très grande qualité de support pour les tirages d’art. Son cadre en support aluminium offre transparence et élégance aux œuvres de FrédériqueK. Couleurs, profondeur, sont rigoureusement fidèles à l’original.

Tous les Dibonds de FrédériqueK sont disponibles en tirage limité et numéroté de 1 à 10, avec un délai de fabrication de 12 jours.

Tristan Bacro parle de FrédériqueK

« En arpentant ces œuvres, j’étais quelques minutes à portée d’un mystère. Tout près de sa substance. Et si j’avais tendu la main, il se serait évanoui. Quelque chose, bien sûr, de la femme, c’est à dire de la mort et de la superbe. Il m’est revenu cette pensée deleuzienne sur la plainte : être confronté à un « trop grand pour soi ». La plainte sublimée, innervée par la peinture. Et ce trop grand des dames hautaines, du monde de la mode, du froufrou de Lautrec aux garçonnes Calvin Klein désabusées, dont la prunelle en bris de glace te pourfend, te plante là, éventré. Ces gerbes et ces stries émeraude à pourpre qui te laissent interdit – ne cherche plus – c’est ton sang sur leur peau. Ça ne leur fait ni chaud ni froid, elles sont déjà ailleurs. Leur visage de star pop art t’a happé ; pendant ce temps leur corps s’est évanoui. Il n’a du reste jamais été là, jamais offert à toi, ni jamais à personne. Ce qui te reste, c’est une ombre drapée, un méandre de geisha, un jean déboutonné. Et aussi, cette ingénue volupté pastelle qui t’a d’ores et déjà pansé le cœur. Au sortir de ce foisonnement, parfum volé, j’emporte encore comme une gangue d’ocres charnus. »

Contact

FrédériqueK

contact@dkl-art.com

Site web : www.frederiquekrzis-lorent.weonea.com