La meilleure solution pour vos pneus : l'air ou l'azote ?

Contacter Commenter Site Web Page Web
Habituellement, nous gonflons les pneus de notre voiture gratuitement à l'air, mais le gonflage à l'azote existe également et peut nous éviter bien des désagréments.

D’après certaines statistiques pour l’année 2010, les européens roulaient à 71% avec des pneus sous-gonflés…

Ceci résulterait directement du gonflage de leur pneumatique à l’air libre qui n’est plus actuellement la meilleure des solutions. En effet, le pneu perd assez vite de sa pression à cause de l’oxygène qui traverse assez rapidement sa surface poreuse. De ce fait, pour un bon entretien et suivi, une surveillance accrue et régulière se révèle donc indispensable. Certes, ce type de système de gonflage est gratuit mais il en découle une usure tout de même prématurée des pneus.

Le gonflage à l’azote est plutôt révolutionnaire comparé à celui de l’air

Tout d’abord l’azote ayant des molécules bien plus grosses que celles de l’oxygène, présente comme grosse particularité de s’évaporer 3 fois moins vite. Ceci va permettre une bien plus longue durée d’utilisation des pneumatiques qu’on aura besoin de moins souvent changer. En plus il y aura un réel avantage écologique car une usure moins rapide d’un pneu n’entraînera pas de surconsommation de carburant. Tout cela n’empêche pas bien entendu de continuer une surveillance de la pression pneumatique à l’azote, mais ces contrôles pourront être moins accrus qu’avec l’utilisation de l’air.

Le revers de la médaille avec l’azote est qu’il n’est pas gratuit

Un simple gonflage vous coûtera tout de même une douzaine d’euros et en cas de baisse de pression, il vous faudra emmener votre voiture au garage. L’alternative possible à cela va être de les regonfler vous même à l’air en mélangeant ainsi les deux gaz mais cela diminuera les effets désirables de l’azote. Donc, pour faire le bon choix, il faut peser le pour et le contre en calculant sur du long terme l’avantage réel que celui-ci va vous faire économiser par son emploi.

Faut-il mieux gonfler pneus à l’air à l’azote ?