Le Lean management : parfois décrié, surtout plébiscité

Contacter Commenter Site Web

Non le -Le VSM pour Value stream mapping, qui permet de concrétiser sous format graphique le flux de valeur au sein de l’entreprise et d’identifier ce qui n’en crée pas dans les processus de travail,

-Les 5S,

-La loi de Pareto,

-Le Six Sigma, autre méthode d’excellence opérationnelle qui permet de mesurer les écarts et leur fréquence d’un processus de travail par rapport à un résultat jugé idéal par le client, et que l’on peut considérer comme un outil du Lean management car totalement combinable avec lui,

-Les 8 gaspillages.

Vous former / Faire appel à un expert Lean

Il existe un grand nombre d’organismes permettant de se former au Lean management : cabinets de conseil ou établissements d’enseignement. L’idéal, même si il n’y a pas uniformité des pré-requis et harmonie entre les examens finaux, est d’obtenir une certification et ainsi pouvoir mettre en avant une formation sur un CV.

Idem pour les consultations externes en Lean management : les cabinets sont nombreux. Tous les plus grands cabinets proposent des missions en Lean, y compris ceux spécialisés en stratégie. Mais il vaut mieux parfois faire appel à un cabinet exclusivement spécialisé en la matière, plus proche du terrain.

Un commentaire à “Le Lean management : parfois décrié, surtout plébiscité” - Cliquez-ici pour commenter.

  1. Article pertinent. On confond et on met effectivement un peu de tout de le Lean management. Alors que la technique est fondamentalement saine et utile.