2ème Édition du Colloque Les sens en soins palliatifs

Contacter Commenter Site Web

Les Soins Palliatifs ont entraîné une véritable révolution dans les mentalités médicales de ces dernières décennies. Cependant « faire du Soin Palliatif », c’est tout d’abord prendre soin, donner des soins en filiation directe avec la philosophie d’Hippocrate. La visée du « prendre soin » de la personne malade, dont la coordination des soins de support en oncologie est une métaphore, doit s’attester dans les situations de maladies chroniques, la gériatrie, les handicaps… Prendre soin n’est pas une exclusive de la fin de vie.

Les Soins Palliatifs participent pleinement à un processus visant à la construction d’un nouveau sens dans une situation de menace de l’intégrité physique, psychologique et spirituelle de la personne malade. Cette quête de sens se fait à différents niveaux  avec le souci constant d’un accompagnement dans la vie jusqu’à la mort et le fait que la vie prenne fin le plus naturellement possible, en restant le plus proche possible des conditions désirées par l’être malade. Ce processus contribue au respect de la dignité des personnes malades, dans la mesure où il offre la possibilité de s’extraire de l’attente insupportable de la mort d’un être cher, pour investir une ultime occasion de partager quelque chose de bon et qui fera sens.

Les Soins Palliatifs essaient de rétablir une homéostasie entre le ressenti corporel et intellectuel de la personne malade. Ainsi, ils privilégient des espaces d’expression, de verbalisation et de sensualité (quel qu’en soit le mode), dans le but de redonner le sens au vécu de l’expérience immédiate, de cultiver l’éveil de tous les sens, cela, dans un esprit de continuité malgré l’irruption de la maladie grave. On se rapproche ici, d’une représentation de la santé qui ne se réduit plus à l’absence de maladie et envisage, telles que l’a défini l’OMS, les pistes du lien social, de la spiritualité et de la culture.

Le but de ce colloque est de nous interroger sur le sens de nos techniques et pratiques et sur le sens que le patient peut puiser ou non dans ces propositions de soin.

Bonne journée à tous.

Au nom du comité d’organisation.