Plus de Retraite.com démocratise l’investissement locatif en chambre médicalisée à 70 000 €

Contacter Commenter Site Web Page Web

Plus de Retraite.com est enfin satisfait de conseiller l’investissement en chambre médicalisée à 70 000 €.

Car de 1996 (début de la commercialisation de la première résidence médicalisée) à la fin 2008, seuls les investisseurs pouvant obtenir un montant de loyers de 23 000 € par an à travers l’acquisition de plusieurs chambres médicalisées avaient accès à cet investissement. Depuis 2009, la commercialisation a changé et tout investisseur peut désormais investir dans une chambre médicalisée. Quel est le principe ? L’achat se déroule chez un notaire. Le propriétaire et le locataire sont liés par un bail commercial. Le locataire est un exploitant privé de résidences médicalisées.

Plus de Retraite.com conseille à ses clients, les exploitants leaders dans le secteur de la dépendance. Cette activité est très lucrative. En 2018, l’un d’entre eux, a réalisé un chiffre d’affaires de 3 milliards 400 millions d’euros pour 220 millions d’euros de bénéfice net.

Ainsi, dans le bail commercial, ces exploitants privés vont s’engager à garantir le loyer sur une durée de 9 ans à 12 ans avec un renouvellement à l’issue par tacite prolongation. Ils vont également s’engager à entretenir à leur frais toute la résidence médicalisée en payant tous les travaux même les demandes de remises aux normes.

En 2020, le taux de remplissage des résidences médicalisées en France est de 98%. Les personnes âgées de plus de 75 ans sont au nombre de 6 millions. Elles seront 12 millions en 2050. Grâce à cette demande locative exponentielle, l’investissement en chambre médicalisée est sécurisé et pérenne.

Cerise sur le gâteau, les loyers sont exonérés d’impôt et de CSG même en cas de paiement comptant. En effet, le statut de Loueur en Meublé Non Professionnel Classique (LMNP) permet d’amortir la valeur de l’immobilier de la chambre médicalisée sur 30 ans et la valeur du mobilier sur 10 ans.

En conclusion, un investisseur qui part à la retraite dans 20 ans finance sa chambre médicalisée de 70 000 € sur une durée de prêt de 20 ans. L’effort d’épargne moyen pour rembourser le prêt est de 110 € par mois.

Cet investisseur arrête son activité professionnelle et ses revenus chutent. Mais il a été prévoyant 20 ans plus tôt. Sa chambre médicalisée en effet lui procure un complément de retraite garanti de 300 € par mois et il est propriétaire d’un capital liquide d’une valeur de 84 000 €.

Plus Retraite.com démocratise l’investissement locatif chambre médicalisée à 70 000 €